Switzerland

Scandale au Tessin: Un haut prélat est suspecté d’avoir séquestré «sa cousine»

L’homme d’Église, éminent théologien, aurait retenu prisonnière une Finlandaise pendant douze ans. La victime présumée a été retrouvée au milieu d’un monceau de colis.

Don A. C. nie toutes les accusations.

Don A. C. nie toutes les accusations.

©Ti-Press / Ti-Press

Un visage doux surmonté de petites lunettes rondes, une voix chaleureuse d’homme d’Église. Mi-octobre, Don A.C. dissertait en sa qualité d’expert sur le parcours du pape François au micro de la radio tessinoise RSI. Un mois plus tard, l’ancien recteur et professeur de théologie de l’Université de Lugano bénéficie d’une attention bien moins appréciable qu’en ce matin d’automne.

L’octogénaire a été arrêté à son domicile le 20 novembre. «Les délits suspectés sont ceux de séquestration, contrainte et lésions simples par comportement omissif», précise ce jour-là le Ministère public tessinois.

«Les délits suspectés sont ceux de séquestration, contrainte et lésions simples par comportement omissif.»

Le Ministère public tessinois

Le haut prélat est accusé d’avoir séquestré une Finlandaise de 48 ans, dénuée de permis de séjour, pendant une douzaine d’années. Relâché trois jours plus tard, Monseigneur nie fermement toutes les accusations. Son avocat, Elio Brunetti, en veut pour preuve une récente visite aux Urgences de la présumée victime où «aucun élément faisant penser à des contraintes physiques ou psychiques n’a été remarqué», a-t-il souligné à RSI.

Syndrome de Diogène

Que se passait-il réellement entre les quatre murs de la demeure de l’éminent théologien, située à quelques pas de la cathédrale de Lugano? Seuls les deux protagonistes de l’histoire peuvent répondre à cette question. Car personne n’entrait dans ces appartements appartenant à la curie épiscopale.

Selon l’enquête du quotidien «La Regione», l’ex-vicaire défendait même l’entrée aux ouvriers dépêchés par la curie pour des travaux d’entretien. Était-ce pour cacher un trouble embarrassant et encombrant? Le prêtre souffrirait du syndrome de Diogène. C’est d’ailleurs ses achats compulsifs qui ont attiré l’attention des voisins, interloqués de voir s’accumuler devant sa porte des paquets Zalando.

L’ex-vicaire général du diocèse de Lugano vivait à quelques mètres de la cathédrale.

L’ex-vicaire général du diocèse de Lugano vivait à quelques mètres de la cathédrale.

Alamy 

Lorsque les policiers se présentent au domicile du prêtre ce vendredi 20 novembre, plus personne ne répond au téléphone ou à l’interphone depuis plusieurs jours, tandis que l’électricité a été coupée. Les agents se fraient alors un chemin dans la mer de cartons envahissant l’appartement.

Des monceaux de chaussures et de vêtements neufs gisent dans des boîtes intactes au milieu d’«un désordre indescriptible», relate la «Regione». Les agents découvrent la femme au fond d’un couloir encombré, dans des conditions d’hygiène «si déplorables qu’elles justifient l’accusation de lésions corporelles simples», relate pour sa part «Il Caffè».

La femme, décrite comme très fragile, n’est pas une totale inconnue. Il y a quelques années, elle est aperçue à plusieurs reprises en compagnie de l’homme d’Église. Il l’aurait rencontrée à travers des cours de théologie en ligne. L’entourage du prêtre, étonné de cette cohabitation, ne récolte que de vagues réponses. Il s’agit d’une parente, d’une cousine chargée de l’aider dans ses tâches domestiques, répond le théologien. La femme s’évanouit dans la nature quelque temps plus tard. Du moins, c’est ce que tout le monde pensait.

Soutien de la faculté

Grand acteur du dialogue interreligieux, le théologien a notamment enseigné à Fribourg et à Rome. Son arrestation met la curie dans un profond embarras. Dans un bref communiqué, celle-ci assure de sa collaboration avec la justice, sans commenter davantage.

Mais la brillante carrière du prêtre lui assure également des soutiens, dont celui de la Faculté de théologie de Lugano. «Il s’agit d’un collègue dont nous estimons la compétence et le rôle important qu’il a tenu dans le développement de la faculté, commente-t-elle dans un communiqué. Les lois civiles et ecclésiastiques invitent à respecter le travail de la magistrature et à ne pas tirer de conclusions hâtives. Nous entendons donc nous en tenir à ce principe, conscients que la vérité vaut mieux que mille suppositions.»

«Je me demande comment on peut évoquer l’hypothèse qu’un homme âgé, doux, faible et incapable de faire du mal puisse se rendre coupable de séquestration de personne et de contrainte.»

don Gianfranco Feliciani, archiprêtre de Chiasso

L’archiprêtre de Chiasso, don Gianfranco Feliciani, dénonce quant à lui «une tempête dans un verre d’eau» dans la «Regione». «Je [lui] porte une très grande estime. Je le connais bien. Je me demande comment on peut évoquer l’hypothèse qu’un homme âgé, doux, faible et incapable de faire du mal puisse se rendre coupable de séquestration de personne et de contrainte.»

L’hebdomadaire «Il Caffè» a, quant à lui, récolté des témoignages affirmant que la femme avait «pris les rênes» de la maison et exerçait une grande influence sur le prêtre. Ces affirmations sont toutefois contredites par l’état de grande fragilité dans laquelle a été découverte cette personne.

Football news:

Der Schauspieler von Game of Thrones über das Spiel gegen Liverpool: Manchester United wäre vor einem Jahr zerstört worden. Großer Fortschritt
Rickard Puch: eine Ziemlich schwierige Saison, ich bin es nicht gewohnt, so wenig zu spielen. Ein Kopfballtor ist etwas unrealistisches
Habib: ich Bereite mich auf mein Debüt im großen Fußball vor. Ich bin ein freier Agent
Ex-Bundesligist Borussia Großkreutz hat seine Karriere beendet. Der 32-jährige Mittelfeldspieler Kevin Großkreutz hat das Ende seiner Fußballer-Karriere verkündet
Marcel erwägt einen Termin für Valverde. Der Ex-Barça-Coach will nicht zu einem Klub gehen, der nicht um den Titel kämpft, er erwägt, Ernesto Valverde, der früher den FC Barcelona leitete, zum Cheftrainer zu ernennen
Koeman über das 2:0 mit Elche: Barça hat Glück, dass wir Ter Stegen haben. Sie hatten keine Momente. Elche hatte nur einen Punkt, und das geschah aufgrund eines schweren Fehlers unserer Verteidigung. Aber Ter Stegen war sehr gut im eins-gegen-eins-Spiel. Wir hatten Glück, dass wir einen guten Torwart haben, weil Sie den Ausgleich erzielen konnten
Flick über das 4:0 gegen Schalke: nach 2 Bayern-Niederlagen war es wichtig, Stabilität zurückzugewinnen