logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo
star Bookmark: Tag Tag Tag Tag Tag
Switzerland

Resserrer les boulons, et vite!

Impossible de se voiler la face: GE Servette est dans le dur. Rien de définitif, bien sûr. La qualification pour les play-off est certaine. Une place dans les quatre premiers est possible à défaut d’être probable. Mais tout le monde, au bout du lac, en veut plus, et devient exigeant. Il ne faudra jamais oublier que le parcours des Aigles a comblé - et même dépassé - les attentes des plus optimistes et convaincu les sceptiques. Et ce serait tout de même fort dommage de terminer la saison en queue de poisson. En roue libre.

Après une fin d’année 2019 et un début d’année 2020 exceptionnelles, GE Servette connaît un relâchement aussi évident que prévisible. Quand tout roule, tout coule, que tout le monde roucoule, il en faut très peu pour que tout s'écroule. Un peu moins d’intensité. Un peu moins de sacrifices. Un peu moins de vitesse. Un peu plus de facilité, de fébrilité, de suffisance. Un peu de tout cela mis bout à bout a fait de la meilleure défense du championnat une véritable passoire.

Heureusement, les Aigles ont dans leur rangs des hommes d’expérience à même de taper du poing sur la table. A commencer par un joueur d’exception qui sait comment se gagne un championnat. Eric Fehr a posé sa main sur le plus prestigieux des trophées, la Coupe Stanley. Le triple buteur de ce match fou contre les ZSC Lions rappellera sans doute à ses coéquipiers que les championnat se gagnent grâce à une défense de fer bien plus qu’avec une attaque de Fehr.

A Genève, il est temps de resserrer les boulons. Et vite!

Themes
ICO