Switzerland

Privée de Mondiaux par son mari: Samira Zargari est devenue symbole de liberté malgré elle

La coach iranienne n’a pas pu accompagner ses skieuses à Cortina. Son attitude et sa force ont suscité l’admiration, notamment de son mentor, l’ancien skieur Didier Plaschy.

La technicienne de 37 ans doit bricoler avec des moyens dérisoires pour élever le niveau de ses athlètes.

La technicienne de 37 ans doit bricoler avec des moyens dérisoires pour élever le niveau de ses athlètes.

Siavash Zargari

Au moment où ses athlètes s’élançaient sur la piste des championnats du monde de ski à Cortina d’Ampezzo, Samira Zargari se trouvait à 3500 kilomètres de l’Italie. Contre sa volonté. L’entraîneuse en chef de l’équipe féminine iranienne avait été retenue au pays par son mari, comme la loi l’y autorise. «J’ai pu suivre leurs courses sur internet, a expliqué la coach par écrans interposés depuis la station de Shemshak. Plus que la tristesse, c’est surtout le stress qui a pris le dessus. J’étais très tendue en les regardant.»

«Un exemple à suivre»

Son absence avait fait grand bruit dans les Dolomites. Les quatre skieuses iraniennes en lice étaient très attendues après le géant jeudi dernier. Malgré leurs dossards élevés, elles avaient affronté de nombreux journalistes internationaux dans l’aire d’arrivée. «Ce n’est pas la première fois qu’une sportive iranienne est empêchée de quitter le pays», avait expliqué Forough Abbasi, classée 63e de la première manche, qui a évoqué le cas de la joueuse de football Niloufar Ardalan en 2015. «Nous essayons de faire changer les choses. Grâce à des femmes fortes, comme notre coach, nous y parviendrons. C’est un exemple à suivre et nous sommes très fières d’elle. Samira sortira encore grandie par cette épreuve.»

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.

Football news:

Florentino Pérez: Die Gerüchte um Ronaldo bei Real kommen aus seinem Umfeld. Wenn wir Mbappé in diesem Sommer nicht kaufen, werden sich die Fans nicht in den Kopf schießen
Gazidis kann Milan verlassen, weil der Klub an der Super League teilnimmt
UEFA-Präsident über mögliche Absage des Spiels Real-Chelsea in der Champions League: Die Chancen dafür sind sehr gering. UEFA-Präsident Alexander Ceferin hat auf die Frage nach einer möglichen Absage des Champions-League-Halbfinals zwischen Real Madrid und dem FC Chelsea wegen der Beteiligung dieser Klubs an dem Projekt zur Schaffung der Super League in Europa geantwortet
Woodward trat zurück, weil er die Teilnahme von Manchester United an der Super League (Air Force) nicht unterstützte
Mikel Arteta: Kronke hat sich bei mir und den Spielern von Arsenal für die Super League entschuldigt. Der Klub hatte gute Absichten
UEFA-Präsident: Schauen Sie sich die Bayern an: Sie haben keine Schulden und sie haben die Champions League gewonnen. Rummenigge, Watzke und Al-Khelaifi haben mir sehr geholfen
Die Fans von Manchester United eine Protestaktion gegen die Глейзеров blockieren Eingänge auf der Basis des Clubs: Wir entscheiden, wenn Sie spielen