Switzerland

Luxembourg: Shoah: signature d’un accord de réparation «historique»

Le premier ministre luxembourgeois Xavier Bettel a annoncé mercredi la compensation des biens juifs volés pendant la Seconde Guerre mondiale.

«Les erreurs commises par des administrations méritent réparation et excuses», a déclaré mercredi Xavier Bettel, le premier ministre du Luxembourg, après la signature d’un accord visant à réparer les spoliations des biens juifs.

«Les erreurs commises par des administrations méritent réparation et excuses», a déclaré mercredi Xavier Bettel, le premier ministre du Luxembourg, après la signature d’un accord visant à réparer les spoliations des biens juifs.

AFP

Le Luxembourg a signé mercredi un accord qualifié d’«historique» avec la communauté juive, prévoyant une série de gestes symboliques et des compensations financières visant à réparer des spoliations de biens liées à la Shoah.

«Il n’est jamais trop tard, mais il était temps», a commenté le premier ministre Xavier Bettel, lors d’une cérémonie organisée à la date anniversaire de la libération du camp d’extermination nazi d’Auschwitz (Pologne), le 27 janvier 1945. «Les erreurs commises par des administrations méritent réparation et excuses», a ajouté le dirigeant libéral. Avant de souligner: «Cet accord n’effacera aucune souffrance, mais redonne de la dignité.»

Versement d’un million d’euros

L’accord est conclu notamment avec la Fondation luxembourgeoise pour la mémoire de la Shoah, dont le président luxembourgeois François Moyse a salué «la fin d’une terrible injustice». Il prévoit le versement d’un million d’euros – somme «symbolique» selon les organisations juives – aux survivants et ayants droit des déportés ayant vécu au Grand-Duché pendant la Seconde Guerre mondiale.

La Fondation pour la mémoire de la Shoah se voit par ailleurs dotée de 120’000 euros (env. 130’000 francs) par an pendant une durée de trente ans pour poursuivre son travail mémoriel.

Centre de triage vers les camps nazis

Sur cet aspect du souvenir, le couvent de Cinqfontaines (nord du Luxembourg), site d’où a été organisé le triage vers les camps nazis, doit être acquis et rénové par l’État pour y créer un «centre éducatif et commémoratif» avec un investissement de 25 millions d’euros (27 millions de francs).

«L’accord apporte des réponses à toutes les questions non résolues dans le cadre des spoliations de biens juifs liées à la Shoah», indique un communiqué officiel.

Excuses officielles

Jusqu’à maintenant, la restitution des biens issus de spoliations durant le conflit39-45 s’était heurtée à une loi de 1950 ayant réservé l’indemnisation des dommages de guerre aux seuls nationaux, ce qui excluait de fait 75% des quelque 4000 Juifs qui vivaient au Luxembourg avant l’invasion nazie du 10 mai 1940.

L’État luxembourgeois avait présenté ses excuses à la communauté juive en juin 2015 mais le travail engagé quelques années plus tôt sur la réparation des spoliations n’avait jusqu’alors jamais abouti.

AFP

Football news:

Atalanta-Präsident über das Schiedsrichterspiel gegen Real Madrid: Es war ein Schock. In der 17. Minute sah Schiedsrichter Tobias Stieler Remo Fröller wegen eines Fouls an Ferlan Mehndi an der Strafraumgrenze die rote Karte. Der Schiedsrichter sah sich die Wiederholung des Moments nicht selbst an
Otamendi über Guardiola: Ein Monster. Es gibt nichts Besseres, als mit einem solchen Trainer zu arbeiten
Nach der Operation wegen einer Leistenverletzung
Barça-Präsidentschaftskandidat Fonte über Laporte: Der Eindruck, der König sei nackt, und niemand wagt es zu sagen
Manchester United behält Interesse an Kunda, will aber nicht 80 Millionen Euro Ablöse für den Verteidiger von Sevilla zahlen
In 2013-m Ex-Fußballer der russischen Nationalmannschaft investiert in die Bank mehr als 200 Millionen Rubel. Das Geld ist immer noch nicht zurück
Lucescu über Dynamo Kiew im Achtelfinale Europa League: Wenn es im Sommer gesagt wurde, würde niemand glauben