Switzerland

Les éditeurs européens s'inquiètent d'Apple

Apple prévoit de bientôt prendre en main le consentement des internautes au pistage publicitaire. Le secteur de la publicité émet ses craintes.

Les professionnels de la publicité estiment également que l'initiative d'Apple «pose des problèmes de concurrence».

Les professionnels de la publicité estiment également que l'initiative d'Apple «pose des problèmes de concurrence».

KEYSTONE

Les acteurs européens de la publicité sur internet souhaitent qu'Apple revoie ses projets sur le consentement à la publicité des internautes, craignant de voir le géant américain s'interposer entre eux et le public.

Apple doit «respecter la propriété des éditeurs sur leurs audiences, sans perturber la relation directe que les éditeurs ont construite avec les utilisateurs», ont indiqué dans un courrier à Tim Cook, le patron d'Apple, une quinzaine d'associations professionnelles de la publicité numérique et d'éditeurs de site.

Apple, qui se pose en défenseur de la vie privée de ses utilisateurs, prévoit de bientôt prendre en main le consentement des internautes au pistage publicitaire. Ces changements doivent intervenir dans une nouvelle version du système d'exploitation IOS d'Apple, IOS14.

Mais selon les signataires du courrier rendu public vendredi, le nouveau module de demande de consentement prévu par Apple «ne respecte pas» les prescriptions du Règlement européen sur la protection des données. Cette situation obligera les éditeurs en Europe à ajouter un deuxième module de consentement plus conforme, au risque de perdre des internautes en chemin.

«Problèmes de concurrence»

Les professionnels estiment également que l'initiative d'Apple «pose des problèmes de concurrence», en favorisant les services publicitaires proposés par la marque à la pomme, comme Apple Search Ads. Ils demandent à Apple de convenir d'un rendez-vous en juillet, pour régler ces différends.

Apple doit «assurer la neutralité de ses smartphones» par rapport aux services qui sont commercialisés dessus, estiment-ils.

Le courrier est signé notamment par l'IAB Europe et France, qui regroupent les professionnels de la publicité en ligne, le Geste (qui regroupe les éditeurs en ligne français), le BVDW (fédération allemande de l'économie numérique), le SRI (syndicat français des régies internet), l'association européenne des éditeurs de presse EMMA/ENPA.

( ats/nxp )

Football news:

Andreas Pereira ist bereit, Manchester United zu verlassen. Der BVB Interessiert sich für Benfica, Spanische und italienische Klubs
Barça-Präsidentschaftskandidat Fontane über das 2:8 gegen Bayern: Demütigung. Es ist nicht notwendig, die Qual zu verlängern, Bartomeu – in den Ruhestand
Frankie de Jong: es gibt viele Probleme bei Barça, das Spiel gegen Bayern hat das gezeigt. Vieles muss sich ändern
Philippe Coutinho: es war ungewöhnlich, gegen Barça zu Spielen, aber ich habe einen Vertrag mit den Bayern
Bartomeu will sich nach dem 2:8 gegen die Bayern nicht zurückziehen
Bayern bestrafte Barcelona für die Verteidigung von 8 Mann. In diesem Spiel war Messi das Problem, nicht die Lösung
Die L ' Equipe setzte sich mit 2:8 gegen die Bayern Durch. Zum ersten mal erhielt diese Einschätzung der Trainer