Switzerland

Le président fait un pas vers l'opposition

Le président Salva Kiir a annoncé samedi sa décision de revenir à un système fédéral de dix Etats au Soudan du Sud, une demande clé de l'opposition. Il a ainsi ouvert la voie à la formation d'un gouvernement d'union nationale et à la fin d'une guerre civile meurtrière.

«Nous venons de faire un compromis dans l'intérêt de la paix [...] J'attends de l'opposition qu'elle en fasse de même», a déclaré le président Kiir à l'issue d'une réunion à Juba de hauts responsables du gouvernement et de l'armée.

Salva Kiir et le chef rebelle Riek Machar sont sous pression pour résoudre leurs différends d'ici à la date butoir du 22 février fixée pour former un gouvernement d'union dans le cadre d'un accord de paix. Le nombre d'États régionaux ainsi que le tracé de leurs frontières étaient la principale pierre d'achoppement des négociations en vue de la formation de ce gouvernement. A deux reprises déjà, Salva Riek et Riek Machar ont échoué à respecter la date butoir.

Décision «nécessaire»

Lorsqu'il a obtenu son indépendance du Soudan en 2011, le Soudan du Sud comptait dix Etats, conformément à sa constitution. Le président Kiir avait porté leur nombre à 28 en 2015 puis ultérieurement à 32, une mesure largement vue comme un moyen d'augmenter le nombre de ses alliés placés à des postes à responsabilités.

«Cette décision n'est peut-être pas le meilleur choix pour notre peuple, mais, pour la paix et l'unité du pays, la présidence la considère comme nécessaire», a déclaré le gouvernement dans un communiqué.

La question des Etats sera finalisée une fois le gouvernement formé, selon le communiqué de la présidence. Outre dix Etats, existeront trois «zones administratives»: Ruweng, Pibor et Abyei, une région frontalière revendiquée par le Soudan voisin.

Salva Kiir et Riek Machar sont des rivaux de longue date. Ils se sont combattus puis réconciliés à de multiples reprises.

Le Soudan du Sud a sombré dans la guerre civile en 2013, lorsque Salva Kiir, un Dinka, a accusé Riek Machar, son ex-vice-président, membre de l'ethnie nuer, de fomenter un coup d'État. La signature d'un accord de paix en septembre 2018 a permis de réduire les combats. La guerre civile a fait depuis 2013 plus de 380'000 morts et provoqué une crise humanitaire catastrophique. (ats/nxp)

Football news:

FC Chelsea Loftus-Chica will West Ham, Southampton und Aston Villa verpflichten
Khimki wollen Mirzov, Djordjevic und Grigalavu (RB-Sport) Unterschreiben
Barcelona wird Dests Transfer für 20+5 Millionen Euro Anfang Nächster Woche an den rechten Außenverteidiger von Ajax Amsterdam, Sergino Destroy, übergeben. Der 19-jährige US-Nationalspieler soll Anfang Nächster Woche zum katalanischen Klub wechseln, berichtet bbc5live-Journalist Guilem Balage
Nigmatullin über den Transfer von Mandzukic nach Loco: Wäre er vor 5 Jahren passiert, hätte er ihn großartig behandelt. Ex-Torhüter Ruslan Nigmatullin hat sich zu einem möglichen Wechsel zum Klub von Ex-Juventus-Stürmer und Bayern-Profi Mario Mandzukic geäußert
Petr Cech über Mehndi: ein Vielseitiger Torwart. Peter Cech, Ex-Torwart des FC Chelsea und mittlerweile technischer Berater des Klubs, soll die Konkurrenz bei Chelsea verstärken, Sprach über den neuen blauen - Torhüter Eduard Mehndi
Bayern gegen kuizans Abgang. Der FC Bayern will sich nicht von Innenverteidiger Mikael Cuisance trennen. Der 21-jährige Franzose will LeedsUnterschreiben. Auch ist es nicht abgeneigt, Marseille mit der Option der Zwangsversteigerung zu mieten. Allerdings werden die Münchner laut Bild in diesem Transferfenster wegen des Wechsels von Thiago Alcántara zum FC Liverpool und dem bevorstehenden Abgang von Javi Martínez nicht Auflaufen lassen
Lyon könnte das Paket von Mailand kaufen, wenn er ren-Adelaide an Rennes verkauft und 24 Millionen Euro an Lyon für den zentralen Mittelfeldspieler Jeff ren-Adelaide verkauft. Sollte der Transfer stattfinden, könnte Lyon den AC Mailand-Profi Lukas Podolski kaufen, berichtet der Journalist Nicolo Skira