Switzerland

Justice: Fausse note à la billetterie de l’OCL

L’Orchestre de chambre de Lausanne (OCL) a dû porter plainte contre un ancien collaborateur qui avait indûment empoché du cash censé alimenter sa caisse.

Les mélomanes dont l’argent a été détourné n’ont pas été lésés. Ils ont pu assister aux concerts qu’ils avaient payés.

Les mélomanes dont l’argent a été détourné n’ont pas été lésés. Ils ont pu assister aux concerts qu’ils avaient payés.

Odile Meylan

Un ancien collaborateur de l’Orchestre de chambre de Lausanne (OCL) a été condamné récemment par le Ministère public de Lausanne pour avoir détourné à son profit des montants destinés aux caisses de l’ensemble musical.

Cet employé de longue date actif à la billetterie aurait empoché quelque 2400 francs entre avril et juin. Vraisemblablement en proie à des difficultés personnelles, l’homme a admis avoir soustrait des sommes versées en liquide par des mélomanes qui souhaitaient acquérir un billet ou un abonnement. Ces derniers n’ont pas été lésés, puisqu’ils ont pu assister aux concerts payés.

La Fondation, elle, a dû déplorer un manque à gagner dont l’ampleur n’a pas pu être chiffrée précisément: «L’évaluation du montant faite par le Ministère public est probablement modeste, relève Alexandre Curchod, président de l’OCL. Mais l’impact sur notre trésorerie n’est pas aussi important que nous l’avions d’abord craint.»

Données supprimées

C’est une effraction commise dans les locaux de l’orchestre qui avaient mis en alerte ses responsables: «Cette personne, en qui nous avions toute confiance jusque-là, manifestait des difficultés depuis quelque temps et nous avions mis fin à son contrat, poursuit le président. Elle a alors pénétré dans les locaux et effacé un important volume de donnée, afin de masquer ses forfaits. Vu la quantité de documents supprimés, nous nous sommes inquiétés quant à l’ampleur des sommes détournées et c’est pour cela que nous avons décidé de déposer une plainte.» La fin des rapports de travail avec effet immédiat a également été signifiée aussitôt.

Les difficultés personnelles de cet homme et son état d’esprit face au procureur lui valent une certaine clémence. Le magistrat l’a condamné pour abus de confiance, détérioration de données, violation de domicile et infractions à la loi sur les stupéfiants à 90 jours-amende avec sursis de deux ans, une amende de 540 fr. et une contravention. Susceptibles de demander réparation au plan civil, les responsables de l’orchestre n’iront pas plus loin. «C’est une triste histoire et nous n’allons rien réclamer», conclut Alexandre Curchod.

«L’impact sur notre trésorerie n’est pas aussi important que nous l’avions d’abord craint»

Alexandre Curchod, président de l’Orchestre de chambre de Lausanne

Football news:

Real begann mit Alaves: dumme Nacho-Flanke und wilder Pass von Courtois-wieder konnte Isco die Letzte Berührung retten, an die Schiedsrichter häuften sich Fragen
20 Geschosse aus dem Zweiten Weltkrieg wurden auf der Basis von Roma gefunden
Zidane über das 1:2 gegen Alaves: der Auftakt ist der schlechteste für Real in der Saison. Uns fehlt die Stabilität
Sauberer Elfmeter! Oh mein Gott. Ramos und Carvajal über den Fall von Hazard im Spiel mit Alaves
Ex-Schiedsrichter anduhar Oliver: Marcelo zog sich die Haare, musste einen 11-Meter-Schuss abgeben. Einen Elfmeter gab es für Asar nicht
Favre über das 1:2 gegen Köln: Sie saßen in der Abwehr und die Borussia hatte es zu eilig. Es gab nur wenige Momente
Real verpasste es nach einem Fehler von Courtois beim Pass. Der Belgier, der sich unter dem Druck von Stürmer Lucas Perez befand, versuchte, den Ball in die Mitte des Feldes zu lenken