Switzerland

Interview de Rebecca Ruiz: «Les ressources en personnel soignant sont notre plus grande crainte»

En marge de la visite au CHUV du conseiller fédéral Alain Berset, la conseillère d’État vaudoise Rebecca Ruiz est revenue sur les difficultés des établissements hospitaliers à recruter du personnel pour affronter la deuxième vague.

La conseillère d’État vaudoise Rebecca Ruiz.

La conseillère d’État vaudoise Rebecca Ruiz.

Keystone

Quelle est la situation des ressources en personnel soignant dans le canton de Vaud?

Les ressources humaines sont notre plus grande crainte actuellement. Pas seulement pour les hôpitaux, mais aussi pour les EMS. Nous avons, d’une part, du personnel qui est en quarantaine, ce qui porte atteinte au fonctionnement des équipes soignantes, et d’autre part, nous constatons que les hôpitaux ont de grandes difficultés à recruter. Le CHUV a engagé 150 personnes supplémentaires. Il souhaiterait en engager davantage, tout comme les autres hôpitaux. Toutes les boîtes intérimaires sont largement sollicitées. Si la situation devait devenir critique, nous serions obligés d’envisager de recourir aux étudiants pour seconder les équipes soignantes, comme nous avions dû le faire lors de la première vague.

Justement, certains hôpitaux régionaux se plaignent du CHUV qui aurait pris tout le personnel disponible. Est-ce justifié?

Le bassin de recrutement ne s’arrête pas aux frontières cantonales. Ce personnel soignant, notamment des frontaliers, bouge sur un large territoire. Beaucoup ont été engagés aux Hôpitaux universitaires de Genève, par exemple. Mais recruter de l’autre côté de la frontière est devenu compliqué. Le personnel est mobilisé par les institutions françaises.

La question des ressources humaines est-elle centralisée au Canton afin de répartir le personnel sur le territoire?

Non, mais nous suivons de près la situation. Je rappelle que les hôpitaux, hormis le CHUV, sont des établissements autonomes ou privés. Le recrutement leur incombe. Nous avons toutefois une organisation de crise par région qui prévoit de centraliser les demandes de renfort de toutes les institutions de santé si la situation devait déborder. Cette organisation avait bien fonctionné lors de la première vague. Elle nous avait permis de coordonner les efforts de la protection civile, de l’armée, des étudiants, dans les EMS, notamment. Et si nous devions recourir à l’aide des étudiants, leur engagement serait géré par les mandataires régionaux qui ont reçu cette mission de l’État.

Football news:

Austin Matthew McConaughey (er Miteigentümer) bereitet sich auf die MLS: verkauft alle Dauerkarten, obwohl nur 2 Spieler, und das Stadion (für $240 Millionen) noch im Bau
Lineker über Liverpool: Großes Lob an Klopp für ein spektakuläres Spiel trotz Verletzungen
Griezmann über das Spiel gegen Argentinien bei der WM 2018: Bot Deschamps ein 4-4-2 und die persönliche Betreuung von Messi an. Er hörte dem FC Barcelona Und dem französischen Nationalspieler Antoine Griezmann die Erinnerungen an die WM 2018 und die Euro 2016 zu
Ex-Verteidiger Inter Maicon kann aus der Serie D nach Sona wechseln
IFAB über das Handspiel: Nicht jede Berührung des Balls ist eine Verletzung. Die endgültige Entscheidung liegt bei dem Schiedsrichter
Griezmann über den Abgang von Atlético: Ich brauchte Veränderungen. Die Entscheidung war sehr schwer
Barcelona rief Maxerano zur Auswechslung des Verletzten Piqué auf. Der FC Barcelona sucht nach einem Weg, den wegen einer Bänderverletzung im Knie ausgeschiedenen Verteidiger Gerard Piqué zu ersetzen