Switzerland

Hockey sur glace: Celle-là, on ne l’avait pas vraiment vue venir

Quasi trois semaines après son dernier match, le Lausanne HC s’est largement imposé à Ambri, vendredi soir (6-0). Cap sur Davos.

Les Lions se congratulent après l’ouverture du score de Lukas Frick.

Les Lions se congratulent après l’ouverture du score de Lukas Frick.

KEYSTONE

C’était l’inconnue. Jeudi après-midi, certains ne savaient pas encore s’ils seraient en mesure de tenir leur place. Les dernières décisions sont d’ailleurs tombées vendredi matin, avant de prendre la route d‘Ambri. Au final, les dix joueurs qui avaient contracté le Covid-19 il y a deux semaines et demi ont été alignés. Mais avec un seul entraînement collectif dans les jambes.

Après 19 jours sans compétition, les questions étaient nombreuses et les doutes légitimes, aux rayons rythme et automatismes surtout. Et là, un événement est venu rassurer tout le monde: l’ouverture du score de Lukas Frick, inscrite dès la 3e minute de jeu. Nul doute que le tir du poignet du défenseur lausannois a fait du bien sous les casques. Le LHC avait réussi son entame de match, si importante dans ce contexte.

38 arrêts pour Stephan

Derrière, les Lions n’ont pas forcément brillé - et c’est bien normal. En revanche, ils ont profité d’un adversaire diminué (absences de Nättinen et de d’Agostini notamment) pour faire parler leur supériorité intrinsèque, leur talent. D’abord en faisant le break grâce à une subtile déviation de Joël Genazzi (26e, quel jeu avec Barberio!) et à un face-à-face habilement remporté par Cory Emmerton (29e). Puis en tenant la baraque par l’intermédiaire d’un très solide Tobias Stephan (38 arrêts au total). Et enfin en tuant le match en power play (39e Conacher).

Force est d’admettre que cette victoire (6-0 score final avec des réussites supplémentaires signées Bertschy et Kenins), on ne l’avait pas vraiment vue venir. Elle va permettre au LHC d’aborder sa montée sur Davos, samedi, l’esprit léger. Après une bonne nuit de sommeil du côté de Coire, le staff technique aura tout le loisir de procéder à un état des lieux au niveau physique et d’envisager d’éventuels changements dans l’alignement. D’autant que Victor Oejdemark, Emilijus Krakauskas et Robin Leone, surnuméraires vendredi, ont fait le voyage en compagnie de l’équipe et sont prêts à sauter sur la glace.

Ambri - Lausanne 0-6 (0-1 0-3 0-2)

Valascia, à huis clos.

Arbitres: MM. Tscherrig, Stolc; Ambrosetti, Stuber.

Buts: 3e Frick (Jäger) 0-1, 26e Genazzi (Barberio) 0-2, 29e Emmerton (Douay) 0-3, 39e Conacher (Kenins, Malgin/5c4) 0-4, 49e Bertschy (Jooris, Heldner) 0-5, 54e Kenins (Malgin/5c4) 0-6.

Lausanne: Stephan; Heldner, Frick; Genazzi, Barberio; Grossmann, Marti; Krueger; Bertschy, Jooris, Gibbons; Conacher, Malgin, Kenins; Bozon, Emmerton, Almond; Jäger, Froidevaux, Douay; Antonietti. Entraîneur: MacTavish.

Ambri: Ciaccio (29e Conz); Fohrler, Fischer; Fora, Ngoy; Hächler, Z. Dotti; Pinana, Pezzullo; Trisconi, Goi, Grassi; Flynn, Kostner, Horansky; Rohrbach, Müller, Zwerger; Dal Pian, Novotny, Neuenschwander. Entraîneur: Cereda,

Pénalités: 7x2’ contre Ambri; 7x2’ +1x10’ (27e Gibbons) contre Lausanne.

Notes: Ambri sans I. Dotti, Kneubuehler, Bianchi, Mazzolini, Nättinen ni D’Agostini (blessés). Lausanne sans Hudon, Maillard (blessés), Leone, Krakauskas ni Oejdemark (surnméraires).

Football news:

Werner über Chelsea: Die Zeit, in der ich nicht geschossen habe, war die schlimmste meiner Karriere
Ole-Gunnar Sulscher: Du bist am falschen Ort, wenn du bei Manchester United bist und gerne verlierst. Vielleicht bin ich der schlechteste Verlierer im Verein
Co Art-die Masken von Barça werden als die besten in Spanien anerkannt. Wirksamkeit-94%
Klopp gab zu, dass er über Trent und Robertson in der Innenverteidigung nachgedacht habe
Wir haben direkt nach dem vergessenen Elfmeter verpasst (Bologna-Torwart Lukasz Skorupski parierte einen Schuss von Ciro Immobile-ca. Sovsport). Das passiert. Aber als ehrgeiziges und starkes Team müssen wir anders reagieren. Wir haben gut gespielt, dominiert, am Ende aber eine 0:2 - Niederlage kassiert. Diese beiden Niederlagen müssen wir vergessen (am Dienstag verlor Lazio bei den Bayern 1:4-ca. Sovsport)
Tuchel gab zu, dass PSG versuchte, Brune zu unterschreiben: Hart gekämpft, um ihn zu bekommen
Ex-Schiedsrichter Andujar Oliver: Messi hat für den Kampf gegen Kunde keine zweite Gelbe verdient. Bereits die erste war übertrieben