Switzerland

Election partielle: l'UDC maintient son candidat

Le 2e tour de l'élection partielle au Gouvernement jurassien se déroulera avec trois candidats le 1er mars. L'UDC maintient son candidat Romain Schaer, arrivé troisième au 1er tour. De quoi rendre la tâche de la PDC Anne Seydoux-Christe délicate.

La décision, annoncée mercredi devant la presse à Soyhières (JU), ne constitue pas une surprise à proprement parler. Elle fait suite à la fin de non-recevoir opposée par le PDC lundi soir à une offre de l'UDC de retirer son candidat Romain Schaer contre l'établissement d'une liste commune lors des élections cantonales de l'automne prochain.

«Le but maintenant, c'est d'élire Romain Schaer», a expliqué à Keystone-ATS Thomas Stettler, président de l'UDC Jura. C'est la seule option à ses yeux d'avoir un gouvernement à droite. «Les gens ne voteront pas pour la perdante (ndlr: Anne Seydoux-Christe)». M. Stettler a comparé l'attitude du PDC à celle d'«un enfant gâté qui crache dans la soupe».

Des incompatibilités

Le choix de lancer Romain Schaer, député-maire de La Baroche. dans un 2e tour à trois vient indéniablement compliquer la tâche d'Anne Seydoux-Christe. L'ancienne conseillère aux Etats démocrate-chrétienne est arrivée deuxième lors du 1er tour dimanche avec 37,9% des voix, distancée par la socialiste Rosalie Beuret Siess (41,5%).

Le PDC a déjà appelé à la mobilisation de son camp, mais les 20,6% réalisés par Romain Schaer vont contribuer à éparpiller les voix du centre-droit et de la droite. Gauthier Corbat, secrétaire général du PDC Jura, a expliqué sur les ondes de RFJ le refus de la proposition de l'UDC par une incompatibilité de valeurs et d'engagements politiques. (ats/nxp)