Switzerland

Éditorial: En arrière Vevey!

Certes, à Vevey, certains candidats aux élections générales de mars 2021 sont sortis du bois dès septembre, mettant sous pression ceux qui ne s’étaient pas encore dévoilés. De plus, des citoyens veveysans bouillaient de savoir où allait rebondir Michel Agnant, déclaré indésirable dans son parti Vevey Libre (VL).

Ainsi c’est de façon précipitée que le mouvement «Perspectives Vevey» a été porté sur les fonts baptismaux dans un communiqué annonçant qu’il naissait du rapprochement de Perspectives et d’En Avant Vevey, d’Oliver Ghorayeb, candidat qui avait engrangé 14% des voix à la complémentaire de l’été dernier.

Mais comme dit l’adage populaire, il ne faut pas confondre vitesse et précipitation: la charrue a visiblement été mise avant les bœufs, puisque moins d’un mois plus tard, le divorce est déjà déclaré, même si une partie le conteste. Cet épisode allonge la liste des couacs politiques désormais bien connus sous l’appellation «Veveyz’ânneries».

Michel Agnant et le noyau dur de transfuges des Verts et de VL qui l’entoure sont tous proches de l’extrême gauche. Conséquence: leur idéalisme possède une face vertueuse de défense des droits humains, mais son revers de la médaille réside dans une forme de naïveté. Ils ont cru être sur la même longueur d’onde qu’Oliver Ghorayeb. Ce dernier continue à croire au projet, alors que l’autre camp a quitté son bateau. Il n’a pas tort de brandir le formalisme pour leur opposer qu’ils auraient dû procéder différemment. Mais au-delà de sa ténacité, cela montre (tout comme son opposition à une coprésidence du mouvement) qu’il veut le pouvoir, qu’il veut être le chef.

Il faut sans aucun doute applaudir la création de nouvelles initiatives tentant de redoper les vieilles formations politiques qui peinent à recruter la relève. Mais l’écueil de Perspectives Vevey rappelle cruellement qu’une des raisons d’être des partis est la formation et la transmission des savoirs, des procédures. Une fois n’est pas coutume, on se permettra de citer le président du PDC veveysan Vladimir D’Angelo, parfois trop expansif mais qui sait aussi dire le vrai: «On ne prend pas une voiture sans avoir aucune notion de conduite, sinon on se fracasse.»

Football news:

Griezmann über Messi: ich bewundere Leo, und er weiß es. Wir haben eine großartige Beziehung
Rooney, der in der Saison 2010/11 zu Barça wechseln konnte: darüber Spekulierte er. Er konnte perfekt passen
Hurra, in England werden wieder die Zuschauer auf die Tribüne gelassen! Bis zu 4 tausend und nicht überall, aber die Vereine sind glücklich 😊
Sulscher über das Spiel gegen Istanbul: Das ist der türkische Meister, es wird schwierig werden
Gasperini über die Nominierung für den besten Trainer des Jahres: wenn wir Liverpool schlagen, kann ich ein paar Stimmen gewinnen
Julian Nagelsmann: Leipzig will PSG dieses Gefühl des Finales geben, von dem Sie sprechen
Tuchel über Champions League: Das Spiel gegen Leipzig - das Finale unserer Gruppe