Switzerland

Dernier acte diplomatique: Sahara occidental, les enjeux du troc entre Donald Trump et le Maroc

En reconnaissant la souveraineté du Maroc en échange d’une normalisation avec Israël, les États-Unis rallument un conflit dans une région qui réclame depuis trente ans son indépendance.

Les nomades mènent un chameau le long d’une route dans la station balnéaire saharienne de Dakhla, en 2010.

Les nomades mènent un chameau le long d’une route dans la station balnéaire saharienne de Dakhla, en 2010.

AFP


C’est au pas de charge que l’équipe de Donald Trump veut régler laccord de normalisation des relations entre le Maroc et Israël annoncé mi-décembre. Dimanche, elle a lancé le processus douverture dun consulat américain à Dakhla, au Sahara occidental. Et ce, malgré les réactions de l’ONU qui conteste la méthode depuis le début. Car la région, prix de cette paix marchandée, risque de s’embraser à nouveau. Décryptage.

Quel statut?

Ancienne colonie espagnole jusquen 1976, six fois plus grand que la Suisse, le Sahara occidental est situé entre le Maroc, lAlgérie et la Mauritanie. Il est contrôlé à 80% par le Maroc et à 20% par le Front Polisario. Ce mouvement de libération a pour objectif lindépendance totale du territoire. Il demande que soit enfin organisé le référendum d’autodétermination prévu en 1991 par l’ONU, qui considère le Sahara occidental comme un «territoire non autonome» en l’absence d’un règlement définitif. Impensable pour Rabat qui veut lui attribuer une autonomie mais sous contrôle marocain. Depuis 1987, un «mur des sables» de 2700 km et gardé par 10’000 soldats marocains coupe la région en deux, du nord au sud. Des négociations pilotées par les Nations Unies sont au point mort.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.

Football news:

Investitionen in Solarenergie, gesundes Essen und Hochzeiten: Ein Leitfaden für Lewandowskis unermessliches Geschäftsimperium Und natürlich Immobilien
Paul Scholes: Thiago ist nicht wie ein Spieler, der zu Klopp passt. Der ehemalige Mittelfeldspieler von Manchester United, Paul Scholes, äußerte die Meinung, dass Liverpools Mittelfeldspieler Thiago Alcantara in den aktuellen Kader der Mankunianer passen würde
Salah kann in die ägyptische Nationalmannschaft berufen werden, um an den Olympischen Spielen teilzunehmen
Fosu-Mensa hat die Kreuze gebrochen und ist für mehrere Monate ausgeschieden. Manchester United hatte ihn im Januar an Bayer-Verteidiger Timothy Fosu-Mensah verkauft
Antonio Cassano: Versteht Conte, dass er nicht Guardiola ist? Inter war einfach lächerlich in der Champions League
Juve wird wieder gewinnen, wenn Ronaldo nicht am Start ist. Sie brauchen eine Qualitätszentrale, sie wachsen nicht als Mannschaft auf. Ventola über Cristiano
Der Chef der LGBT-Fangruppe City: Brach nach einem Tor im Spiel um den Einzug in die K. O.-Runde aus. Nach so vielen Jahren der Sehnsucht steigen wir auf