Switzerland

Délocalisation: les salariés de Symetis débraient

Les employés de Symetis se rebiffent face au projet de délocalisation en Irlande de certaines activités du site d'Ecublens. Le personnel va débrayer ce mardi afin de protester contre l'attitude de la multinationale américaine Boston Scientific, propriétaire de la société vaudoise de technologie médicale.

Plus d'une centaine d'emplois menacé

Une assemblée du personnel s'est réunie lundi et a voté une grève, indique mardi Unia Vaud. Elle a exigé une véritable procédure de consultation, conformément à la loi. Actuellement, les conditions ne sont pas réunies pour la tenue de négociations visant à maintenir l'emploi à Ecublens, dénonce le syndicat, mandaté pour représenter plus de 60 de salariés de Symetis.

Fin novembre, Symetis a annoncé un plan de délocalisation menaçant 125 emplois. La société évalue «le transfert des activités de R&D et de fabrication du site d'Ecublens en Suisse vers celui de Galway en Irlande», avait indiqué l'entreprise.

La firme vaudoise est entrée dans le giron de Boston Scientific en 2017. L'année dernière, des développements étaient annoncés pour le site d'Ecublens, appuyés par des investissements importants, rappelle Unia dans son communiqué. Le syndicat souligne que le géant américain a dégagé une milliard de dollars de bénéfices en 2018.

«Processus de consultation»

Au-delà de ces considérations, Unia Vaud déplore l'absence de «véritable procédure de consultation face à ce licenciement collectif massif». Le personnel réclame l'ouverture de négociations avec la délégation syndicale pour le maintien des emplois, «dans un délai raisonnable».

De son côté, Symetis confirme être engagé dans «un processus de consultation interne», «conformément à toutes les exigences réglementaires applicables». «En tant qu'entreprise, nous nous engageons pleinement à respecter l'intégrité du processus et à donner à nos employés la possibilité d'exprimer librement leurs réflexions et suggestions dans le cadre de la consultation», explique un porte-parole, dans une prise de position écrite à AWP. (ats/nxp)

Football news:

APL erschreckte das Chaos mit einem Elfmeter für das Spiel mit der Hand (6 in 3 Runden). Die Schiedsrichter wurden gebeten, den Kontext zu berücksichtigen-die Nähe zum Gegner und die Position der Hände
Der FC Bayern München Wird heute in Leeds untersucht,die Transfersumme beträgt 20 Millionen Euro. Der Münchner Verein hat den Verkauf des 21 Jahre alten Mittelfeldspielers genehmigt. Heute, am 30. September, muss Kyisans die für den Transfer notwendige ärztliche Untersuchung in Leeds absolvieren. Der englische Klub soll rund 20 Millionen Euro für den Fußballer zahlen. Kuisans Vertrag beim FC Bayern war bis Sommer 2024 ausgelegt
Bayern kann Lemar von Atlético Unterschreiben
Kolaschinac wird für 11 Millionen Euro von Arsenal zu Bayer wechseln + Boni (Fabrizio Romano)
Dyer bezeichnete die Toilette als den besten Spieler des Spiels zwischen Tottenham und Chelsea
Ferencvaros wird zum ersten mal seit 1995 in der Champions League spielen. Es ist die längste Pause zwischen dem ersten und dem zweiten Auftritt
José Mourinho: was mit Dyer passiert ist, ist abnormal, er war dehydriert. Wenn es der Liga egal ist, ob es Spieler gibt, dann bin ich nicht Tottenham-Trainer José Mourinho