Switzerland

Covid aux Hôpitaux universitaires de Genève: Après une nette décrue, les hospitalisations stagnent à haut niveau

L’hôpital reste sous tension alors que le reflux ne s’opère plus que très lentement. La courbe repart même à la hausse si on compte les convalescents.

Genève, le 16 mai 2018. Les Hôpitaux universitaires de Genève, HUG ainsi que les Urgences. Photo Le Matin/Maxime Schmid

Genève, le 16 mai 2018. Les Hôpitaux universitaires de Genève, HUG ainsi que les Urgences. Photo Le Matin/Maxime Schmid

LMS

Le répit est tout relatif. Depuis samedi, le cumul des hospitalisations simultanées à Genève pour cause de Covid est passé en dessous du niveau atteint en avril au sommet de la première vague. Mais on n’est pas très loin en dessous et, depuis samedi, le rythme de la décrue s’est nettement ralenti. Le reflux est devenu si lent ces trois derniers jours qu’il ressemble à un plateau en comparaison avec la chute vertigineuse observée entre le 16 et le 20 novembre où les effectifs s’étaient contractés de près d’un quart.

Le canton totalise ce lundi 460 patients hospitalisés avec un Covid actif, contre 465 samedi (–5) et 478 au pire du printemps. «Lorsque la première vague avait reflué, on avait aussi observé à un moment un léger rebond, commente-t-on au service de presse des HUG. Les chiffres repartent même à la hausse si on tient compte des patients qui, bien que n’étant plus contagieux, ont besoin de soins de rééducation en milieu hospitalier.»

DR

Le nombre de patients de ce type, qui doivent surmonter des problèmes notamment pulmonaires ou neurologiques consécutifs à la maladie, est en constante hausse: on en compte 181 ce lundi, ce qui porte le total des hospitalisations liées de près ou de loin au Covid à 598, en hausse de 2,7% sur vingt-quatre heures.

Le nombre de décès reste considérable. On en déplore 58 à Genève sur les sept derniers jours compilés sur les tabelles de l’État (du 13 au 19 novembre).

Les HUG concluent sur un appel à la prudence. «L’allègement des mesures n’est possible que si tout le monde maintient une forte vigilance.» La reprise des opérations électives (c’est-à-dire des interventions qui sont nécessaires mais qu’on peut différer un peu) n’est pas encore à l’ordre du jour. Il faudra aussi songer à laisser le personnel souffler un peu après la tempête.

Football news:

Miranchuk debütiert bei Atalanta Bergamo in der Serie A im Spiel gegen Udinese Calcio. Er wurde 9 mal ersetzt
Rummenigge über Euro: UEFA-Präsident denkt, ob es angemessener ist, das Turnier in einem Land
Nacho wird nicht mit Alcoyano spielen. Real Madrid-Verteidiger Nacho Fernandez wird das Spiel 1/16 des spanischen pokalfinales gegen Alcoyano verpassen. Der 31-jährige war nach Bekanntwerden des Kontakts mit einem mit dem Coronavirus infizierten Mann nicht mit der Mannschaft zum Spiel Gefahren
Cuadrado wurde von covid geheilt und kann mit Napoli spielen
Inter bot an, Origi von Liverpool zu mieten
Messi, Ronaldo, Neymar, Lewandowski und Ramos - in der symbolischen Nationalmannschaft des Jahres von der UEFA-Website
Berbatov über Bale: er wird zu Real Madrid zurückkehren, wenn er nicht beginnt, das Niveau zu zeigen, das Mourinho erwartet