Switzerland

Coup d’État en Birmanie: Après les manifestants, la répression cible les journalistes

La police et l'armée birmane s’en prennent désormais aux professionnels de l’information pour contenir les opposants au putsch du 1er février dernier.

Gaz lacrymogènes, balles en caoutchouc, canons à eau et balles réelles sont utilisés contre les manifestants.

Gaz lacrymogènes, balles en caoutchouc, canons à eau et balles réelles sont utilisés contre les manifestants.

KEYSTONE/EPA/LYNN BO BO

Trois manifestants qui protestaient contre le coup d’Etat en Birmanie sont dans un état critique après avoir été blessés mardi par des tirs à balles réelles. Un journaliste a été arrêté à son domicile.

«Une vingtaine de personnes ont été blessées» par les forces de sécurité venues disperser un rassemblement dans la ville de Kale (Nord-Ouest), a indiqué à l’AFP un secouriste. «Trois, touchées par des tirs à balles réelles, doivent être opérées en urgence et sont dans un état critique», a précisé un docteur de l’hôpital où elles ont été transportées.

Quelques heures auparavant, un journaliste birman a été arrêté à son domicile lundi soir lors d’une opération nocturne menée par les forces de l’ordre contre son immeuble, a annoncé mardi son employeur Democratic Voice of Burma (DVB).

La police et l’armée birmane ont intensifié le recours à la force ces derniers jours pour tenter de contenir un soulèvement contre la junte au pouvoir depuis un coup d’Etat le 1er février, en déployant des gaz lacrymogènes, des balles en caoutchouc et des canons à eau, avec de plus en plus de témoignages faisant état de tirs à balles réelles.

Bruits de tirs

Des journalistes ont également été ciblés et plusieurs ont été arrêtés dans l’exercice de leur métier dont un photographe de l’agence américaine Associated Press (AP) à Rangoun. Lundi soir, un journaliste de DVB a retransmis en direct sur la page Facebook de son média une attaque apparente contre son immeuble dans la ville de Myeik (Sud) alors qu’il criait à l’aide.

Quelques heures plus tard, DVB a confirmé sur Twitter que son journaliste Kaung Myat Hlaing avait été emmené de son domicile sous la contrainte par des policiers et des militaires. Des bruits de tirs ont pu être entendus pendant la diffusion en direct de Kaung Myat Hlaing, alors qu’il criait aux forces de sécurité à l’extérieur d’arrêter de tirer.

DVB est l’un des organes de presse les plus connus en Birmanie. Il a été lancé en 1992 par des expatriés birmans basés en Thaïlande et en Norvège sous le régime de la précédente junte, diffusant des informations non censurées en télévision et radio.

ATS

Football news:

Gazidis kann Milan verlassen, weil der Klub an der Super League teilnimmt
UEFA-Präsident über mögliche Absage des Spiels Real-Chelsea in der Champions League: Die Chancen dafür sind sehr gering. UEFA-Präsident Alexander Ceferin hat auf die Frage nach einer möglichen Absage des Champions-League-Halbfinals zwischen Real Madrid und dem FC Chelsea wegen der Beteiligung dieser Klubs an dem Projekt zur Schaffung der Super League in Europa geantwortet
Woodward trat zurück, weil er die Teilnahme von Manchester United an der Super League (Air Force) nicht unterstützte
Mikel Arteta: Kronke hat sich bei mir und den Spielern von Arsenal für die Super League entschuldigt. Der Klub hatte gute Absichten
UEFA-Präsident: Schauen Sie sich die Bayern an: Sie haben keine Schulden und sie haben die Champions League gewonnen. Rummenigge, Watzke und Al-Khelaifi haben mir sehr geholfen
Die Fans von Manchester United eine Protestaktion gegen die Глейзеров blockieren Eingänge auf der Basis des Clubs: Wir entscheiden, wenn Sie spielen
Perez und Agnelli sind sich sicher: 90 Minuten sind viel für Spiele. Vor drei Jahren wollte man offiziell eine Stunde spielen, aber mit Zeitstopp wurde die Idee vom heutigen RFS-Stadtrat für die Schiedsrichter erklärt. Die Superliga ist schnell abgestürzt, aber Florentino Perez hat noch ein kontroverses Thema: Wenn junge Leute sagen, dass Fußballspiele zu lang sind, dann ist das Spiel uninteressant, oder wir müssen einfach die Zeit reduzieren