Switzerland

Constantin: «Je ne vais pas lâcher l’affaire»

Et le verdict est… rejouons! Sans surprise (ne pas reprendre en aurait constitué une), les 20 clubs de Swiss Football League ont très largement entériné la reprise de la saison, à l’arrêt depuis le 23 février. A compter du week-end des 20 et 21 juin, il restera alors treize journées à disputer, ce qui devrait nous conduire jusqu'au dimanche 2 août (fin du championnat).

Obtenu à une écrasante majorité, ce vote fait forcément beaucoup de gagnants et quelques rares perdants (les abstentionnistes) ainsi que le FC Sion, qui, dès le départ, avait affiché sa totale opposition à la reprise du championnat.

Régler la question du staff

Pour le club valaisan, l’échec dans les urnes est encore accentué par le rejet, presque tout aussi massif, de la formule «12 + 8» proposée par le LS qui aurait permis de supprimer tout risques sportifs dès l’instant où il n’y aurait pas eu de relégation.

Mais ce ne sera pas le cas, et le FC Sion devra lutter pour sa survie. «Je ne peux pas dire que je suis en train de me friser la moustache, lâche Christian Constantin. Je vais faire ce qu’il faut pour préparer une équipe qui tienne la route pour le 20 juin contre Saint-Gall...» Il n’est toutefois pas certain du tout que Ricardo Dionisio en soit encore l’entraîneur à cette date. «En vertu d’une clause de reconduction s’arrêtant au 31 mai, reprend le président valaisan, je dois lui dire jusqu’à dimanche si l’on va continuer ensemble pour deux ans. Mon coach a reçu une offre importante au Portugal. Je ne me vois pas en train de polluer son avenir. Mais je dois régler la question de mon staff.»

Le risque d'un endettement de 30 millions

La reprise de la saison contrarie évidemment les plans du patron de Tourbillon. «En politique, ceux qui gagnent sont toujours les plus nombreux, mais ce n'est pas forcément ceux qui ont les meilleures idées. Ce vendredi, le football suisse en a pris pour 30 millions d’endettement au sortir de l’été.»

Comme il s’y était engagé, Christian Constantin va désormais enclencher la machine judiciaire, en se tournant vers les tribunaux. «Je ne vais pas lâcher l’affaire, annonce-t-il. Je pense que mes arguments sont justes. On n’a pas les mêmes armes pour disputer le 38% du championnat. On verra bien devant un tribunal si je suis le seul à penser que la saison est faussée…» Cela devrait passer par le dépôt de mesures provisionnelles.

Après s’être séparés de plusieurs joueurs, dont Johan Djourou et Xavier Kouassi, passés ce vendredi même chez l’ennemi xamaxien, Sion pourrait encore perdre Pajtim Kasami, Ermir Lenjani et Mickaël Facchinetti, tous en fin de contrat au 30 juin et libre à partir de ce moment-là. Accepteront-ils tous de poursuivre la saison en Valais? C’est l’une des multiples inconnue de la reprise à venir. Sur la signature de Djourou et Kouassi à la Maladière, leur ancien employeur se veut fataliste. «A la place de Jeff (ndlr : Jean-François Collet), j’aurais fait la même chose. Xavier et Johan ont eu raison de signer là-bas.»

Voilà qui pimentera d’autant les retrouvailles attendues entre Xamax et Sion, prévues à la mi-juillet, lors de la 31e journée.

N.JR

Football news:

Brescia berichtete, dass Balotelli 100 kg wiegt. Er gewann 8 kg übergewicht
Vor 60 Jahren gewann die UdSSR-Nationalmannschaft erstmals die Euro
Die APL räumte ein, dass in allen spielen am Donnerstag falsche Entscheidungen im Elfmeterschießen getroffen worden seien
Manchester United Mitte der 90er Jahre, Flamengo der 70er Jahre, England der 80er Jahre: 101 beste Form in der Geschichte des Fußballs (Erster Teil)
UEFA-Präsident: die Erinnerung an den Sieg der UdSSR bei der Euro 1960 wird lange Leben
Fabregas über die besten Trainer seiner Karriere: Guardiola, Mourinho und Wenger. Die Art und Weise, wie José mit meinem Verstand spielte, war unglaublich
Napoli verlängert seinen Vertrag mit Gattuso bis 2023