Switzerland

Votations: Le résultat de la loi sur la chasse est très serré

Selon les derniers sondages, adversaires et partisans de la révision sont au coude à coude. La loi est davantage populaire dans les campagnes que dans les villes.

Ce 27 septembre, les électeurs votaient sur a modification de la loi sur la chasse. Decryptage.

ATS-Keystone

Ysengrin doit encore un peu attendre pour connaître le sort que lui réserveront les Suisses. Selon l’institut gfs.bern, les résultats de la votation de dimanche sur la révision de la loi sur la chasse s’annoncent serrés. Aucune tendance claire ne se détache.

Un «non» clair se détache pour l’instant à Bâle-Ville (63,6%), à Genève (62,6%) et à Zurich (57,7%), selon des premiers résultats provisoires et des projections cantonales.

La loi actuelle date de 1986. A l’époque, le loup ne vivait pas sur le territoire helvétique. Mais depuis la formation de la première meute en 2012, les effectifs se sont multipliés et comptent actuellement 80 loups. Depuis 2009, ils tuent chaque année plusieurs centaines de moutons et de chèvres, créant des conflits avec les propriétaires.

La loi révisée doit notamment adapter les règles de cohabitation entre le loup et l’être humain aux réalités actuelles. Les cantons devraient pouvoir autoriser les tirs avant que les loups n’aient fait des dégâts afin qu’ils conservent leur crainte de l’homme et des zones habitées. Mais les tirs seraient liés à plusieurs conditions préalables.

«Compromis», mais raté

De l’avis de la conseillère fédérale Simonetta Sommaruga, la nouvelle loi sur la chasse «est un bon compromis». Le loup resterait une espèce protégée. Sa population pourrait être contrôlée mais les meutes devraient être préservées. Et les conflits pourraient être réduits.

La révision tient compte des différents intérêts en jeu. Elle donne aux cantons un instrument modéré pour réguler la population des loups. La nouvelle loi contribue à la cohabitation de l’homme et du loup.

Ce n’est pas l’avis des organisations de protection de l’environnement et des animaux, à l’origine du référendum. Selon elles, la loi sur la chasse est ratée et inacceptable. La réforme anéantit la protection des espèces menacées au lieu de la renforcer, selon les référendaires qui demandent un retour à la case départ.

Ces organisations rappellent que les animaux protégés pourront être tués simplement parce qu’ils existent. Si le loup, le castor, le lynx ou le héron cendré dérangent les paysans, les chasseurs, les pisciculteurs ou les politiciens, ils pourront être abattus sans avoir provoqué de dégâts.

ATS/NXP

Football news:

Wir studieren Borussia Favre: Sie liebt Ballbesitz, Schlüsselspieler im Angriff - der 17-jährige Giovanni Reina testet heute Dortmund gegen Zenit St. Petersburg
Eine bedauerliche Aussage über den Beitritt zu einem imaginären Turnier. La Liga Präsident über Bartomeu Worte über die Europäische Premier League
Benzema erzielte den 30.Klub in der Champions League. Das gelang nur Messi, Ronaldo und Raul, die Borussia war die 30.Mannschaft, die der Franzose in der Champions League erzielte
Die Deutsche Ausgabe von Bild hat die Spieler des Spiels der Gruppenphase der Champions League Lok - Bayern (1:2) auf der 5-Punkte - Skala, wo 5 - die schlechteste Punktzahl, und 1-die beste
Salzburg-Trainer über Champions League: wir haben mehr verdient als einen Punkt in zwei spielen
Mit Lukaku ist es sinnlos, im Machtkampf zu spielen. Ich Denke, das Unentschieden ist ein gutes Ergebnis, da die ganze Mannschaft versucht hat, Punkte zu sammeln. Es ist sehr wichtig, dass wir diesen Punkt verdient haben. Vielen Dank an das gesamte Team. Das ganze Team ist heute ein großer held. Wir haben dieses Ergebnis erreicht, weil wir die Aufgabe für das Spiel erfüllt haben
Ivanov wird das Spiel von AZ - Rijeka in der Europa League betreuen. Die russische schiedsrichtermannschaft unter der Leitung von Sergej Iwanow betreut das Europa-League-Spiel zwischen der AZ aus Alkmaar und dem kroatischen Rijeka