Switzerland

Volleyball: Chênois bouscule mais ne fait pas plier Amriswil

Comme au match aller, le dauphin a subi la loi du leader thurgovien. Battus 3-1, trop inconstants, les Genevois ont connu un début de match de rêve avant de subir un trou d’air. À méditer avant les play-off.

Loin de leur base de Sous-Moulin, ici le 21 novembre 2020 lors du match aller, les joueurs de Chênois volley ont dû s’incliner face à Lindaren Volley Amriswil en bleu. © Magali Girardin.

Loin de leur base de Sous-Moulin, ici le 21 novembre 2020 lors du match aller, les joueurs de Chênois volley ont dû s’incliner face à Lindaren Volley Amriswil en bleu. © Magali Girardin.

Magali Girardin

Chênois n’est pas parvenu à faire plier Amriswil malgré un début de match étourdissant. Impressionnants en service-réception, les Genevois ont écoeuré leur adversaire, dominé le premier set 25-17 et longtemps tenu le choc dans la manche suivante. Hélas, ils ont alors dévoilé certaines faiblesses avant de subir un véritable trou d’air. Il faut dire qu’en face, emmené par un infernal Radisa Stevanovic, le leader avait repris ses esprits. C’est finalement lui qui a plié le match en assurant ainsi sa première place du tour préliminaire.

Comme le dit son président, l’ancien joueur Philippe Tischhauser, Chênois peut se révéler irrésistible quand aucun grain de sable ne vient enrayer sa belle mécanique. L’équipe de Ratko Pavlicevic, pourtant privée de son central serbe Radic (ménagé), en a fait la démonstration. A l’image d’un Jakub Urbanowicz très inspiré, elle a mené les débats jusqu’à 21-20 dans le deuxième set. C’est à cet instant qu’Amriswil a sorti le grand jeu et qu’il a pu s’appuyer sur la verve de son top scorer autrichien Thomas Zass.

Les service de Stevanovic

C’est au même moment que Chênois, mis sous pression, a craqué et commis des erreurs à tire-larigot. Le catalogue des horreurs! Quand la réception flanche et que le service n’est plus compris, difficile de s’en sortir face à un rival qui pose son bloc comme on dresse une muraille. Les mises en jeu flottantes de Stevanovic ont fini par saper la volonté des Genevois malgré un superbe sursaut dans la quatrième manche.

À 23-19, ceux-ci étaient à deux doigts de s’offrir un tie-break lorsque le Serbe a commencé à armer ses flèches sournoises. Un final qui leur laisse bien des regrets mais qui prouve qu’ils ont les moyens de rivaliser avec leur rival thurgovien. A condition de rester constants et consistants dans tous les secteurs du jeu.

Amriswil - Chênois 3-1Sets: 17-25 25-23 25-16 25-23

Tellenfeld, huis clos. Arbitres: MM. Sanapo et Kälin

Amriswil: Filipov, Höhne, Zeller, Zass, Escher, Stevanovic; Diem, Müller.Chênois: Rey, Ruca, Djokic, Brzakovic, Zerika, Urbanowicz; Prönnecke, Cazeaux. Dos Santos, Pittet, Caporiondo.

Football news:

Sprecher des Laporte-Stabes: Wir haben nicht mit Arteta gesprochen. Die Arbeit von Kouman verdient Lob
Investitionen in Solarenergie, gesundes Essen und Hochzeiten: Ein Leitfaden für Lewandowskis unermessliches Geschäftsimperium Und natürlich Immobilien
Paul Scholes: Thiago ist nicht wie ein Spieler, der zu Klopp passt. Der ehemalige Mittelfeldspieler von Manchester United, Paul Scholes, äußerte die Meinung, dass Liverpools Mittelfeldspieler Thiago Alcantara in den aktuellen Kader der Mankunianer passen würde
Salah kann in die ägyptische Nationalmannschaft berufen werden, um an den Olympischen Spielen teilzunehmen
Fosu-Mensa hat die Kreuze gebrochen und ist für mehrere Monate ausgeschieden. Manchester United hatte ihn im Januar an Bayer-Verteidiger Timothy Fosu-Mensah verkauft
Antonio Cassano: Versteht Conte, dass er nicht Guardiola ist? Inter war einfach lächerlich in der Champions League
Juve wird wieder gewinnen, wenn Ronaldo nicht am Start ist. Sie brauchen eine Qualitätszentrale, sie wachsen nicht als Mannschaft auf. Ventola über Cristiano