Switzerland

Victime de racisme, un joueur de Porto quitte le terrain

La goutte qui fait déborder le vase. L’attaquant franco-malien de Porto Moussa Marega a, comme trop de sportifs, été victime de racisme dans un stade. Alors qu’il affrontait le Vitoria Guimaraes avec son équipe de Porto pour la 21e journée de championnat, l’attaquant a été la cible de cris racistes. Buteur à la 60e minute, l’international malien a explosé 10 minutes plus tard à la suite des discriminations subies.

Hors de lui, il a adressé des doigts d’honneur aux supporters tout en se dirigeant vers le tunnel le menant au vestiaire. Malgré les tentatives de ses coéquipiers et de son staff pour le faire reprendre le jeu, il n'a pas changé d'idée. Ancien joueur du Vitoria Guimaeres (2016-2017), l'attaquant international malien, né aux Ulis (banlieue de Paris), a pénétré dans le tunnel menant aux vestiaires en pointant ses deux pouces vers le bas en signe de désapprobation en direction des gradins du stade de Guimaeres.

C’est Wilson Manafa qui a terminé la partie à sa place. Son entraîneur, Sergio Conceçao a aussi été aperçu en train de réprimander les tribunes d’où sont parties les insultes.