Switzerland

Une trentaine de tués dans une attaque dans l'Est

Des hommes armés ont ouvert le feu samedi sur le marché à bétail de Kompienbiga, un jour après un assaut meurtrier dans le nord du Burkina.

 Les exactions djihadistes ont fait plus de 900 morts et 860’000 déplacés depuis cinq ans au Burkina Faso (Image prétexte).

Les exactions djihadistes ont fait plus de 900 morts et 860’000 déplacés depuis cinq ans au Burkina Faso (Image prétexte).

AFP

Une trentaine de personnes ont été tuées samedi par des individus armés à Kompienbiga près de Pama (est du Burkina Faso), selon deux habitants, au cours d'une attaque attribuée à des «groupes armés terroristes» jihadistes par une source sécuritaire.

«À bord de motos»

«Ils (les assaillants) ont fait irruption dans le marché sur des motos et ont commencé à tirer, surtout sur les gens qui tentaient de fuir» a affirmé dimanche à l'AFP un habitant, chiffrant le bilan à une «trentaine de morts».

«Un groupe (d'assaillants) a procédé à des fouilles de ceux qui étaient restés sur place tandis qu'un autre groupe a poursuivi ceux qui ont fui», a-t-il poursuivi.

«C'est difficile de dire combien de personnes ont été tuées. Il y avait des corps au niveau du marché, d'autres dans la brousse. Plus d'une trentaine de corps ont été rassemblés hier», a témoigné un autre habitant, «sans nouvelles» de son frère présent au marché lors de l'attaque.

Une source sécuritaire, qui s'est refusée à donner un bilan, a confirmé que «l'attaque a été menée sur le marché de bétail, qui se tient habituellement les samedis» par «des éléments des groupes armés terroristes venus à bord de motocyclettes».

Un élu local de la province de Kompienga, parle de «plusieurs dizaines de morts, notamment des commerçants et des habitants de la localité».

Spirale de violence

Cette attaque meurtrière survient après celle d'un convoi de commerçants qui a fait 15 morts vendredi dans le Nord (Loroum) et a été également attribuée à des groupes jihadistes.

L'Est et Nord du Burkina Faso sont les régions les plus touchées du pays par les exactions djihadistes qui ont fait plus de 900 morts et 860’000 déplacés depuis cinq ans.

Sous-équipées et mal entraînées, les forces de l'ordre du Burkina, pays pauvre d'Afrique de l'ouest, n'arrivent pas à enrayer la spirale de violences djihadistes, malgré l'aide de forces étrangères, notamment de la France, présente dans le Sahel avec 5100 hommes dans le cadre de l'opération antijihadiste Barkhane.

Les violences jihadistes, mêlées à des conflits intercommunautaires, qui touchent le centre du Sahel, ont fait au total 4000 morts au Mali, au Niger et au Burkina Faso en 2019, selon l'ONU.

( AFPE )

Football news:

Pulisic über 3:0 gegen Watford: Chelsea brauchte diesen Sieg. Wir sind sicher, dass wir in der Lage sind, in die Top 4 zu kommen
Rebic erzielte für Milan 9 Tore in 11 spielen der Serie A
Miquel Arteta: der Einzug von Arsenal in die Champions League schien vor wenigen Wochen unmöglich
Die Bayern haben zum 13.mal das goldene Double in Deutschland geholt
Neuer hat im DFB-Pokalfinale mit Bayer ein Tor geschossen
Sarri über das 4:1 mit Torino: Juve hatte nach ein paar Toren ein Falsches Sicherheitsgefühl
Cristiano Ronaldo: Ich musste vom Strafraum Schießen, um das Selbstvertrauen zurückzugewinnen