Switzerland

Un policier lui met un masque puis la viole au commissariat

Une femme, convoquée pour témoigner à un poste de police en Ukraine, a été abusée par un agent. Les collègues de ce dernier ont menacé de viol un détenu durant la même nuit.

L’unité de police dans laquelle s’est déroulé le viol a été dissoute. (Photo prétexte)

L’unité de police dans laquelle s’est déroulé le viol a été dissoute. (Photo prétexte)

AFP

Une unité de police ukrainienne a été entièrement dissoute et deux policiers interpellés après le viol d'une jeune femme dans un commissariat du centre du pays, ont annoncé lundi les autorités.

Selon le Bureau d'enquête national ukrainien (DBR), un policier a «torturé» dans la nuit de samedi à dimanche une femme de 26 ans, convoquée comme témoin dans un poste de police de la ville de Kagarlyk, à environ 80 kilomètres au sud de Kiev.

Un agent de police a mis un masque à gaz sur le visage de la victime, l'a menottée et a tiré avec un pistolet au dessus de sa tête, avant de la violer plusieurs fois, a précisé le DBU dans son communiqué.

Lors de la même nuit, un homme se trouvant dans le commissariat a été tabassé et menacé de viol par des policiers. Il souffre de fractures des côtes et du nez, selon la même source.

Deux membres des forces de l'ordre soupçonnés d'être impliqués dans ces crimes ont été limogés et arrêtés. L'unité dans laquelle ils travaillaient a par ailleurs été dissoute, a annoncé la police nationale dans un communiqué.

«Cette histoire est pire que l'enfer»

Une enquête pour «viol», «torture» et «abus de pouvoir» a été ouverte, selon la DBR. Les suspects risquent jusqu'à dix ans de prison.

«Cette histoire est pire que l'enfer», a réagi sur Facebook le député prooccidental Andriï Osadtchouk. Il a appelé le ministre de l'Intérieur, Arseni Avakov, à réagir et à punir les coupables.

«Le silence du ministre d'(Arsen) Avakov ne fait qu'aggraver cette crise», a poursuivi M. Osadtchouk.

Cet incident intervient alors qu'un réforme de la police ukrainienne, entamée avec l'aide des Occidentaux, piétine depuis plus de cinq ans.

En 2013, une jeune ukrainienne était morte après avoir été sauvagement battue et violée par des policiers dans la village de Vradiïvka (sud), une crime qui avait soulevé une vague d'indignation à travers le pays.

( AFP/NXP )

Football news:

Generaldirektor achmata über Glushakov: wir sind mit ihm zufrieden. Wir werden die Zukunft am Ende der Saison besprechen
Arteta über 4:0 gegen Norwich: Arsenal bewegt sich in die richtige Richtung
Hoeneß über Sané: Dieser Transfer wird die Bayern noch schöner machen
Pioli über Mailand: ich Hoffe, dass wir über den siebten Platz kommen
Everton verlor nicht in 9 Heimspielen APL zum ersten mal seit 4 Jahren
Sané kam in München an und absolvierte einen Teil der medizinischen Untersuchung bei den Bayern
In Dänemark behielten die Fans die Distanz nicht und vereitelten fast das Pokalfinale. Das Spiel wurde für eine lange Zeit gestoppt-bis die Täter herausgebracht wurden