Switzerland

Un gallinacé fait le buzz: Quand un skieur rencontre inopinément un grand tétras

La vidéo d’un grand coq de bruyère semblant prêt à en découdre a fait le tour des réseaux sociaux. Le directeur de La Garenne décrypte son comportement.

Un grand tétras, parade nuptiale dans la forêt du Risoux (Jura) en 2015.

Un grand tétras, parade nuptiale dans la forêt du Risoux (Jura) en 2015.

Michel Gauthier-Clerc

Un skieur a fait une drôle de rencontre, début janvier, dans le Haut-Jura (F), à deux pas de la frontière suisse. Alors qu’il dévale une piste, un oiseau au plumage brun, noir et vert l’attend de patte ferme entre deux sapins. Le grand tétras arborant une roue majestueuse ne semble guère goûter à l’intrusion de cet individu sur lattes. Quel est donc cet olibrius qui ose se pointer sur le terrain de ses parades nuptiales? Peu farouche, l’imposant gallinacé semble vouloir en découdre avec l’intrus, le menaçant de son bec puissant. Le skieur immortalise la scène qui, depuis, a été partagée des dizaines de milliers de fois sur les réseaux sociaux.

Plusieurs médias se sont fait l’écho de cette histoire, relayant souvent le mythe du «coq fou» (comportement agressif) et du «coq mou» (apathique). Selon cette double image répandue depuis des dizaines d’années, certains grands tétras passeraient en un quart de tour de l’état de «mou» à «fou», et inversement, induisant l’idée de population dégénérée et de maladie. Or, il n’en est rien, selon Michel Gautier-Clerc, directeur du Zoo La Garenne à Le Vaud. «Ces termes «fou» et «mou» ne correspondent pas à leur comportement réel et n’ont pas de réalité médicale prouvée, martèle-t-il. Ils sont une projection, une interprétation d’un comportement qui simplement n’est pas habituel pour nous.»

En danger de disparition

Depuis 2015, une équipe de chercheurs scrute les comportements et habitudes du grand tétras (Tetrao urogallus, pour les spécialistes) dans le cadre d’un programme de suivi mené dans le Massif du Jura par La Garenne et validé par le Centre de recherche sur la biologie des populations des oiseaux (CRBPO), département du Muséum national d’histoire naturelle de Paris. Leur constat est clair: «Au sens médical vétérinaire, il n’y a aucun élément montrant qu’ils sont malades.» Les scientifiques ont analysé la présence de parasites, pris leur poids et observé leur comportement. Verdict: «Les individus ne montrent aucun signe de maladie ou de faiblesse» et aucune preuve scientifique n’atteste un éventuel dérèglement hormonal. Michel Gauthier-Clerc souligne: «Ne pas être farouche, ce n’est pas un problème en soi.»

La répartition du grand tétras en Suisse.

La répartition du grand tétras en Suisse.

Station ornithologique suisse/www.vogelwarte.ch

Alors, pourquoi certains coqs se montrent-ils agressifs envers les promeneurs ou les skieurs? Simplement parce que les bipèdes les dérangent dans leur parade nuptiale. «Les parades avec de l’agressivité sur les humains sont communes et considérées comme normales au Canada chez une autre espèce de tétras.» Si aucun dérèglement hormonal n’a été constaté, les scientifiques savent en revanche qu’en période de reproduction, «les mâles de nombreuses espèces ont des taux d’hormones comme la testostérone plus élevée et sont plus agressifs».

Reste que le mythe du «coq fou» et du «coq mou» dessert l’image de cet animal en voie de disparition. «Cela fait des années que l’on se bat pour que les structures cessent d’utiliser ces termes erronés», reprend Michel Gauthier-Clerc. Placé sur liste rouge, le Tetrao urogallus est menacé d’extinction en raison de plusieurs facteurs (disparition de l’habitat, déforestation, activités humaines, changement climatique). En cas de rencontre avec le majestueux animal, il ne faut donc pas les importuner, garder ses distances… et savourer cette belle rencontre avant de reprendre son chemin.

Football news:

Cavani ist wieder im Training und wird wahrscheinlich mit Crystal Palace spielen
Fabio Capello: Juve spielte Rugby gegen Porto. Nur Ronaldo und Chiesa können einen Unterschied in dieser Zusammensetzung machen
Neymar: Ich habe geschrieben, wie ich mich von der Verletzung erholt habe, und habe keine Nachrichten mit den Worten bekommen: Wow, was für ein Profi. Kein einziger PSG-Stürmer Neymar äußerte sich unzufrieden mit der Aufmerksamkeit, die ihm bei seiner Arbeit an der Genesung zukommt
Ole-Gunnar Sulscher: Die Arbeit der Schiedsrichter ist sehr komplex und ohne zusätzlichen Druck. Wir müssen ihre Entscheidungen treffen
Er gibt dem Klub 30% des Einkommens
Trent vergöttert Gerrard von Kindheit an und kam in ein Märchen: Er erhielt von Steven Pflege und Kapitänsbinde. Die Geschichte der schönen Beziehungen
Hazards Genesung nach der Verletzung verzögert sich. Wahrscheinlich wird er am 7.März nicht mit Atlético spielen