Switzerland

Suisse: Le racisme reste encore un problème de société

En 2019, les centres de conseil en Suisse ont enregistré 352 incidents liés au racisme, mais ils ne représentent que la pointe de l’iceberg.

Les formes de discrimination raciale les plus fréquentes sont la discrimination et les violences verbales.

Les formes de discrimination raciale les plus fréquentes sont la discrimination et les violences verbales.

Photo d’archives/Keystone

Le racisme reste un sujet délicat, latent et inconscient. Mais il est mieux reconnu au sein de la population, selon la commission fédérale contre le racisme (CFR). De nouvelles bases légales sont nécessaires. La prise de conscience que le racisme est un problème de société n’est pas encore suffisante, peut-on lire mardi dans la nouvelle revue Tangram de la CFR. Celle-ci réclame depuis longtemps plus de mesures.

Selon elle, une meilleure compréhension de l’implication et du rôle de la Suisse dans l’histoire du colonialisme ou une plus grande attention au phénomène du racisme à l’égard des Noirs est nécessaire. La discrimination raciale demeure bien présente en Suisse et se manifeste la plupart du temps dans la vie de tous les jours.

Plus de 300 incidents

En 2019, les centres de conseil en Suisse ont enregistré 352 incidents liés au racisme. Ils ne représentent que la pointe de l’iceberg étant donné que de nombreuses victimes ne se rendent pas dans un centre de conseil. Une majorité des cas s’est produite dans des lieux publics ou au travail.

Les formes de discrimination raciale les plus fréquentes sont la discrimination et les violences verbales. Le motif le plus courant est la xénophobie, suivie par le racisme anti-Noirs et l’hostilité envers les musulmans. Une augmentation des cas d’extrême droite a également été constatée.

ATS/NXP

Football news:

Tuchel nach dem 2:2 gegen Bordeaux: ich Schütze immer die Spieler, aber hier lehne ich ab. Nicht halten Spiele, die diese Ebene
Ole-Gunnar sulscher: Jede meiner Entscheidungen ist zum Wohle von Manchester United gerichtet. Das wichtigste ist das Ergebnis: Trainer Ole-Gunnar sulscher hat die Frage nach seiner Zukunft im Verein beantwortet
Mourinho über Tottenham: wir haben keine Bedingungen wie bei einigen Klubs. Tottenham-Trainer José Mourinho hat sich vor dem Spiel am 10.Spieltag gegen den FC Chelsea über die finanziellen Möglichkeiten des Klubs geäußert
Asar erlitt in 16 Monaten bei Real die 8. Verletzung. Er hatte 12 Verletzungen in 7 Jahren in Chelsea
Frank Lampard: Abramovich ist ein Mann, der seine Ziele erreicht. Ohne ihn nicht zu erreichen
Marcelo hat sich wirklich an den Haaren gezogen. Klarer Elfmeter. Der Ex-Richter Итурральде Gonzalez über die strittigen Thema in der Partie zwischen Real Madrid
Gasperini über Atalanta-Niederlage: die Spieler sind müde. Wir zahlen mehr für Länderspiele als für die Champions League