Switzerland

Suisse: Le personnel de santé crie son mécontentement

Des actions de protestation ont lieu cette semaine dans toute la Suisse pour dénoncer les conditions de travail précaires des personnels de santé face au coronavirus. Neuchâtel a donné le coup d’envoi ce matin.

Des représentants des syndicats Syna, SSP et ASI manifestent en portant un masque de protection facial lors du lancement de la semaine de protestation «Maintenant plus que jamais!» ce lundi 26 octobre 2020 devant l'Hôpital Pourtalès à Neuchâtel.

Des représentants des syndicats Syna, SSP et ASI manifestent en portant un masque de protection facial lors du lancement de la semaine de protestation «Maintenant plus que jamais!» ce lundi 26 octobre 2020 devant l'Hôpital Pourtalès à Neuchâtel.

KEYSTONE

«Maintenant plus que jamais!» vise à améliorer les conditions de travail du personnel de la santé lors de la 2e vague de la pandémie de Covid-19.

«Maintenant plus que jamais!» vise à améliorer les conditions de travail du personnel de la santé lors de la 2e vague de la pandémie de Covid-19.

KEYSTONE

… davantage de droits sur le lieu de travail ainsi que de meilleures conditions de travail.

… davantage de droits sur le lieu de travail ainsi que de meilleures conditions de travail.

KEYSTONE

1 / 5

«En ce début de période hivernale, maladies et épuisement des personnels sont signalés un peu partout dans les institutions de santé», écrit l’alliance «Ensemble avec les personnels de santé» en marge d’une conférence de presse lundi à Neuchâtel. Il faut donc «que les dispositions légales relatives à la durée du travail maximale et aux temps de repos ne soient pas à nouveau suspendues.»

Et l’alliance de dénoncer «le manque de reconnaissance» vis-à-vis de ceux qui sont au front contre la pandémie. Autorités politiques et employeurs doivent accorder aujourd’hui une protection maximale aux personnels de santé plutôt que de supprimer leurs droits, comme durant la première vague, alors que ces travailleurs étaient confrontés à une pénurie de matériel de protection.

Trois revendications centrales rythmeront donc cette semaine de protestation: une prime Covid-19 sous la forme d’un salaire mensuel supplémentaire pour les personnels de santé, davantage de droits sur le lieu de travail – droit de participation plus étendu et meilleure protection – ainsi que de meilleures conditions de travail, pour l’application de la loi sur le travail et contre un minutage des soins.

Alliance fondée fin août

C’est Neuchâtel qui donne le coup d’envoi de la semaine de protestation, avec une action devant l’Hôpital Pourtalès entre 10h30 et 12h00. D’autres auront lieu, «dans le strict respect des mesures de protection», mardi à Genève, Bâle et Lucerne, mercredi à Lausanne, Frauenfeld et Aarau, jeudi à Fribourg, Zurich, St-Gall ainsi qu’en Suisse centrale et samedi à Berne sur la Place fédérale.

L’alliance a été fondée fin août par le Syndicat des services publics (SSP), l’association suisse des infirmiers et infirmières (ASI) et le syndicat interprofessionnel Syna. Depuis, une douzaine d’associations du milieu et d’autres syndicats – dont l’Union syndicale suisse (USS), Unia et Travail suisse – l’ont rejointe.

ATS/NXP

Football news:

Todin erinnert sich an die Euro 2004: Er hätte sich beinahe in die Fugen geschlagen, sich gegen den jungen Cristiano verteidigt und die Aufregung des Brückenbauers verstanden
Gareth Southgate: Wir dürfen keine Fußball-Snobs sein. Englands Trainer Gareth Southgate hat sich für das Spiel seiner Mannschaft gegen Kroatien 2020 ausgesprochen
Leonid Slutsky: Immer noch sicher, dass die Nationalmannschaft von Finnland-der Außenseiter unserer Gruppe. Sie hatten großes Glück gegen Dänemark
Ich bin kein Rassist! Arnautovic entschuldigte sich für Beleidigungen gegen Spieler aus Nordmazedonien
Gary Lineker: Mbappé ist ein Weltstar, er wird Ronaldo ersetzen, aber nicht Messi. Leo macht Dinge, die andere nicht können
Der spanische Fan fährt seit 1979 zu den Spielen der Nationalmannschaft. Er kam mit der berühmten Trommel zur Euro (hätte ihn während des Lockdowns verlieren können)
Ronaldo hat bei der Pressekonferenz die Sponsorencoca Cola weggeräumt. Cristiano ist hart gegen Zucker - wirbt nicht einmal damit Und verbietet dem Sohn, Limonade zu trinken