Switzerland

Son geste meurtrier l'obligera à se soigner

Le Tribunal criminel de La Côte en est convaincu: ce soir de mars 2018, Hervé* avait bien l’intention de tuer quand il a «minutieusement préparé son agression» contre Mélanie*, une amie et confidente dont il n’avait pas supporté le refus d’aller plus loin. Les juges ont estimé jeudi que ce Suisse de pas encore 30 ans aurait mérité 14 ans de prison pour tentative de meurtre, relevant que les dizaines de coups de couteau assénés au visage, au cou, à la nuque et aux mains de sa victime, doublés de coups de pied à la tête alors qu’elle était au sol, le portaient à la frontière de la «tentative d’assassinat», forme d’homicide la plus grave.

Toutefois, la schizophrénie hébéphrénique dont souffre ce jeune homme, diagnostiquée en cours d’enquête, diminue sa responsabilité pénale. La Cour a donc réduit cette peine à 8 ans ferme et l’a doublée d’une mesure de traitement institutionnel.

Cette exigence de soin en milieu fermé n’avait pourtant pas été préconisée par l’expert-psychiatre. Ce dernier estimait un traitement ambulatoire suffisant. Mais les juges ont préféré garantir la sécurité publique, suivant la requête de la procureure, Marlène Collaud. «Le prévenu a déjà mal réagi lors d’une rupture avec sa première petite amie, a rappelé le président de la Cour, Daniel Stoll. Puis il a eu des agissements très violents envers la plaignante, alors qu’il n’était même pas engagé dans une relation sentimentale réciproque. Il faut éviter la récidive à chaque amour déçu de Monsieur.»

Cette décision ouvre la porte à un possible appel, selon le défenseur du condamné, Basile Casoni, qui n’a toutefois pas encore décidé des suites qu’il donnera à ce jugement. La représentante du Ministère public, qui avait requis 9 ans, estime la sentence adéquate: «La mesure de traitement institutionnelle était importante car elle garantit que le condamné ne pourra pas réintégrer la société tant que les experts considéreront qu’il y a risque de récidive. À ce stade, il a clairement été dit que ce risque ne pouvait être aboli.»

Avocate de la victime, absente aux débats en raison d’un traumatisme encore vivace, Sylvie Saint-Marc commente: «Je pense que ma cliente sera satisfaite, même si cela ne lui rendra ni son visage ni sa joie de vivre.»F.W.D.M.

* Prénoms d’emprunt

Football news:

Was für ein Torwart hat Chelsea genommen? Eduard Mehndi saß vor 6 Jahren ohne Job, beeindruckte den Tschechen und ersetzte Kepu
Trainer Ole-Gunnar sulscher Sprach davon, dass Mittelfeldspieler Donny Van de Beck der einzige Transfer des Klubs in diesem Fenster sei
Milan will Stürmer Bude-Glimt Hauge Unterschreiben. Der AC Mailand will den Stürmer von Bude-Glimt, Jens Hauge, am Donnerstag in die Europa League Holen. Der italienische Klub habe mit den Norwegern Gespräche über einen Transfer des 20-jährigen begonnen, berichtete der Journalist Fabrizio Romano. Bemerkenswert ist, dass Hauge am Donnerstag den AC Mailand in der Europa-League-Qualifikation gegen San Siro bezwang, das Spiel endete mit einem 3:2-Sieg der Gastgeber. Der AC Mailand erwägt einen Transfer von Hauge. Die Verhandlungen laufen, demnächst wird ein erstes offizielles Angebot abgegeben
Rivaldo: Barcelona wird nicht einfach ohne Tore von Suarez
Munir aus Sevilla Zwang die FIFA, die Regeln neu zu schreiben. Jetzt können die Spieler die Nationalmannschaft wechseln, haben Schon für Spanien gespielt und wollen für Marokko
Lampard wird nach der Unterzeichnung von Mehndi mit Kepa und Caballero sprechen
Ralf Rangnick: Havertz - Cruyff unserer Tage. Der Frühere Leipziger Trainer Ralf Rangnick hat sich über Chelsea-Mittelfeldspieler Kai Havertz keine Schwächen in seinem Spiel ausgedacht