Switzerland

Russie: Naufrage du Koursk: les 20 ans d’une tragédie russe

Le sous-marin, fleuron de la marine russe, coulait . Près de 120 hommes se retrouvaient piégés sous l’eau. Tous vont mourir.

Le sous-marin nucléaire, monstre de 154 mètres de long, prenait part le 12 août 2000 aux exercices de grande ampleur de la Flotte du nord, aux confins de la Russie et de la Norvège. Il subira accidentellement l’explosion d’une torpille.

Le sous-marin nucléaire, monstre de 154 mètres de long, prenait part le 12 août 2000 aux exercices de grande ampleur de la Flotte du nord, aux confins de la Russie et de la Norvège. Il subira accidentellement l’explosion d’une torpille.

KEYSTONE

Quelque 118 hommes sont piégés sous l’eau et les familles vivent un enfer. Mais le dénouement sera tragique. Tous les marins périront malgré les efforts pour les récupérer.

Quelque 118 hommes sont piégés sous l’eau et les familles vivent un enfer. Mais le dénouement sera tragique. Tous les marins périront malgré les efforts pour les récupérer.

KEYSTONE

Des proches rendent hommage aux victimes près du site de la catastrophe le 24 août 2000.

Des proches rendent hommage aux victimes près du site de la catastrophe le 24 août 2000.

KEYSTONE/EPA/YURI KOCHETKOV

1 / 3

Le 12 août 2000, l’explosion accidentelle d’une torpille provoque le naufrage du sous-marin Koursk, fleuron de la marine russe. Le sort des 118 hommes piégés par 108 mètres de fond en mer de Barents va tenir en haleine jusqu’au dénouement tragique 9 jours plus tard.

Ce samedi matin, le sous-marin nucléaire, monstre de 154 mètres de long, prend part aux exercices de grande ampleur de la Flotte du nord, aux confins de la Russie et de la Norvège. A 11h28, des séismographes norvégiens enregistrent une violente explosion, suivie deux minutes plus tard d’une seconde détonation plus puissante.

Le bâtiment est repéré dimanche à l’aube par la marine russe. Toute liaison radio avec l’équipage est coupée. Seul sera capté le SOS qu’un occupant du submersible lance en frappant contre la coque. En fin d’après-midi, un premier sous-marin de poche est mis à l’eau, mais l’engin heurte l’épave du Koursk et doit faire surface aussitôt.

Pas de fuite radioactive

Des «problèmes techniques»: c’est par ces mots laconiques que la marine russe rend public, le 14 août avec deux jours de retard, l’accident du Koursk.

Selon le commandant en chef de la marine, une «explosion dans le premier compartiment à torpilles» a endommagé le sous-marin et l’a obligé à se poser sur le fond, dans une zone internationale à quelque 150 km au nord du port russe de Severomorsk. La marine avance l’hypothèse d’une collision avec un bâtiment étranger.

Mais les militaires l’assurent: le réacteur du submersible est arrêté et sous contrôle et les 24 missiles à bord ne comportent pas d’ogive nucléaire. Malgré les craintes, aucune fuite radioactive ne sera enregistrée.

Aides occidentales refusées

D’après la marine, l’équipage a assez d’oxygène pour tenir jusqu’au 18 août. En dépit des craintes pour les marins, les Russes repoussent les offres d’assistance des Britanniques et des Norvégiens puis celles des Américains.

Equipés de moyens obsolètes ou inadaptés, les Russes poursuivent seuls et en pleine tempête leurs opérations de secours, essuyant échec sur échec.

Poutine en vacances

Vladimir Poutine poursuit lui ses vacances à Sotchi sur la mer Noire. Il attend le 16 août pour faire une première déclaration, vêtu d’un polo décontracté: la situation est «critique» mais la Russie «dispose de tous les moyens de sauvetage nécessaires».

Volte-face le jour même, après un entretien téléphonique avec le président américain Bill Clinton: l’ex-agent du KGB ordonne d’accepter «l’aide d’où qu’elle vienne». Sans pour autant interrompre sa villégiature.

Son silence «assourdissant» lui vaut une attaque en règle dans la presse. «Dès la première minute, la catastrophe aurait dû devenir l’obsession (…) de l’Etat tout entier, à commencer par le président», souligne ainsi le quotidien Izvestia. La presse accuse les militaires de mensonges et s’interroge sur le prix de la vie humaine dans la Russie post-communiste.

Les familles, elles, vivent un enfer. Le 18, Vladimir Poutine assure que les chances de sauver l’équipage sont «très minces mais existent encore» et décide enfin de rentrer à Moscou.

Plongeurs norvégiens

Le 21, les plongeurs norvégiens réussissent après seulement 30 heures d’efforts à ouvrir le sas du sous-marin. L’intérieur du Koursk est totalement inondé. Tous les marins sont morts.

Lorsqu’il se rend enfin à Vidiaïevo, le petit port d’attache du Koursk où se sont regroupées les familles, Vladimir Poutine essuie les critiques de femmes de marins en pleurs.

A l’issue d’une journée de deuil national le 23 août à laquelle les familles des disparus ont refusé de s’associer, il dit éprouver un sentiment de «culpabilité pour cette tragédie».

Pas de responsable

Le Parquet russe clôt son enquête en juillet 2002, sans désigner de responsables, au grand dam des familles endeuillées. Selon ses conclusions, les marins ne pouvaient pas être sauvés et sont morts au plus tard huit heures après l’explosion.

Un message griffonné à la main, trouvé fin octobre 2000 sur le corps d’un lieutenant de vaisseau extrait de l’épave, a pourtant apporté la preuve cruelle qu’au moins 23 hommes avaient survécu dans un premier temps à l’explosion et s’étaient réfugiés dans un sas.

«Ma chère Natacha et mon fils Sacha!!! Si vous recevez cette lettre cela veut dire que je suis mort. Je vous aime très fort», avait écrit l’officier Andreï Borissov avant de suffoquer.

ATS/NXP

Football news:

Sulscher über 3:2 gegen Brighton: Manchester United hat einen Punkt verdient, nicht mehr. Gut, dass es Mourinho zu Messen Tore
Brighton Coach über 2:3 gegen Manchester United: Manchmal ist das Leben unfair. Wir haben dominiert
Der Schiedsrichter gab den Schlusspfiff, aber nach VARL fällte er einen Elfmeter zugunsten von Manchester United. Bruna erzielte in der 99.Minute nach einem kopfball von Brighton in der 95
Kuman über Suarez ' Abgang: Ich bin kein Bösewicht in diesem Film. Barcelona-Trainer Ronald Koeman hat sich für einen Wechsel von Stürmer Luis Suarez zu Atlético ausgesprochen
Maguire erzielte das 2. Tor für Manchester United in der Premier League und das erste seit Februar
Tonali passt schlecht, spielt in der Verteidigung und verliert die Konkurrenz in Mailand, und Pirlo nennt es Perfektion und setzt über sich selbst
Eduard Mehndi: ich Bin der erste afrikanische Torwart von Chelsea. Es ist eine große Verantwortung