Switzerland

Réseaux sociaux: Facebook rétablit l’accès aux contenus d’actualité en Australie

Facebook a rétabli vendredi l’accès aux contenus d’actualité pour ses utilisateurs australiens après avoir conclu un accord avec le gouvernement sur une loi historique l’obligeant, comme d’autres géants de la Tech, à rémunérer les médias.

Image d’illustration.

Image d’illustration.

AFP

Les pages Facebook des médias australiens pouvaient de nouveau être actualisées vendredi matin pour la première fois en une semaine, depuis que le réseau social avait bloqué la publication de liens vers des articles provenant de médias locaux ou internationaux en riposte à un projet de loi visant à réguler les relations entre les médias traditionnels et les géants de la tech.

Principaux visés, Facebook et Google avaient vivement réagi au projet de loi, voté jeudi, et qui les oblige à rémunérer les médias pour la reprise de leurs contenus.

Pour éviter d’être sanctionné, Google, qui avait un temps menacé de suspendre son moteur de recherche en Australie, avait accepté la semaine dernière de verser des «sommes significatives» en contrepartie des contenus de groupes de presse australiens dont News Corp. de Rupert Murdoch et Nine Entertainment, les deux principaux.

De son côté, Facebook, moins dépendant des médias, était allé jusqu’à bloquer temporairement les contenus d’actualité pour manifester sa désapprobation. Plusieurs pages Facebook officielles de services de secours avaient aussi été involontairement affectées.

Machine arrière

Face au tollé, Facebook avait finalement fait machine arrière, scellant un accord de dernière minute avec Canberra portant sur la rémunération des médias pour leurs contenus diffusés sur ses plateformes. Après ce compromis, Facebook avait assuré vouloir «plus que jamais s’associer avec des éditeurs de presse», et s’est engagé, comme Google, à investir au niveau mondial «au moins» 1 milliard de dollars dans les contenus d’actualité sur les trois prochaines années.

Google a aussi promis de payer les éditeurs de presse afin d’utiliser leurs contenus dans un nouvel outil baptisé Google News Showcase, tout comme Facebook pour ceux qui apparaîtront dans «News», un produit devant être déployé dans les prochains mois en Australie.

La loi votée jeudi en Australie est considérée comme la première dans l’âpre bataille que se livrent les géants de la tech et les autorités régulatrices nationales. Selon Canberra, elle doit permettre de garantir aux groupes de presse, en grandes difficultés financières, «une rémunération équitable en échange du contenu qu’elles génèrent, contribuant ainsi à soutenir le journalisme d’intérêt public en Australie».

AFP

Football news:

Der italienische Fußballverband wird Juve, Milan und Inter nicht für die Teilnahme an der Super League bestrafen
Parma erzielte Juventus mit einem Freistoß. Ronaldo stand in der Wand und sprang nicht
APL will die manager der Klubs der großen Sechs aus den Komitees der Liga wegen der Teilnahme an der Superliga entfernen
PSG-Präsident Al-Khelaifi ist zum Chef des europäischen Klubverbandes gewählt worden. Er wurde von Agnelli abgelöst
Einer der Momente, die die Richtung der Menschheit bestimmen. Kanada-Stürmer Ricketts über das Urteil im Fall Floyd
Kimmich über Alaba: Real ist eine gute Wahl. Nach dem FC Bayern München hat sich Josua Kimmich zu den Informationen geäußert, dass Abwehrspieler David Alaba seine Karriere bei Real fortsetzen wird. Der Österreicher wird im Sommer nach Ablauf seines Vertrags mit dem Münchner Club freigestellt. Er soll bereits mit Madrid einen Vertrag bis 2026 vereinbart haben
Das Geld für die Super League versprach die größte US - Bank - davor half sie den Amerikanern, europäische Klubs aufzukaufen-nur ein Geschäft