Switzerland

Quand des communes genevoises investissent dans le logement

L’année immobilière commence en fanfare du côté des fondations communales. Un phénomène que l’on observe sur les deux rives.

À Meyrin, une entité de droit public a acheté un gros immeuble pour 43 millions de francs. Ce bâtiment offre 102 appartements. Selon le conseiller administratif sortant Pierre-Alain Tschudi, qui préside Nouveau Meyrin (la fondation en question), «cette opération vise à offrir des logements à la population».

Six cents personnes attendent

L’attente est forte. «Nous avons une liste d’attente de 600 personnes. Ces appartements seront distribués par une commission d’attribution qui va s’appuyer sur un ensemble de critères.» Et le magistrat d’en énumérer les principaux: l’ancienneté dans l’inscription, le nombre de personnes qui y habitera, la priorité aux habitants de Meyrin, etc. Il souligne toutefois que l’État de Genève a aussi son mot à dire pour une partie des logements.

«En devenant propriétaire de cet important immeuble, nous voulons aussi participer à la création d’un quartier vivant», ajoute Pierre-Alain Tschudi. Le bâtiment est situé dans le quartier des Vergers, qui continue à pousser, changeant de manière importante le visage de Meyrin. Un locataire s’est déjà installé, l’école Montessori.

Résidence des Crêts

Autre commune, autre opération mais même logique. La Fondation Communale Immobilière de Collonge-Bellerive (FICB) a jeté son dévolu sur le vaste site immobilier de la Résidence des Crêts de Vésenaz. Ces bâtiments accueillant des retraités autonomes ont été rachetés pour 49 millions de francs.

La FICB a pour but l’acquisition, la construction et la gestion d’immeubles, afin de mettre (respectivement d’aider à mettre) à la disposition de la population des logements de qualité à loyer raisonnable, souligne le conseiller administratif Philippe Thorens.

«Dans un monde vieillissant, s’occuper de nos aînés est une véritable nécessité. Il s’agit d’une intéressante opportunité qui s’est présentée à la Commune, qui voit là une occasion de développer une résidence en créant de nouveaux partenariats», indique encore le magistrat.

Ce bien immobilier est situé au sein d’une grande parcelle, plus d’un hectare. Des constructions ultérieures sont donc possibles, pour de nouveaux logements.

C’est une fondation liée à la Fédération des entreprises romandes Genève qui a vendu ce bien immobilier. Pour quelle raison? «Notre fondation a considéré qu’une résidence pour personnes âgées n’entrait plus dans ses objectifs principaux», résume Ivan Slatkine, président de la FER comme de la fondation venderesse. «Les deux fondations ont donc pu trouver un terrain d’entente et assurer une transition harmonieuse pour les résidents et le personnel», ajoute le Genevois.

Football news:

Robles über die Beurteilung Match mit Real Madrid und VAR: Zweifelhafte Szenen immer Interpretieren zu Gunsten der Top-Clubs
Conte über 4:3 gegen Fiorentina: Beeindruckt von Inters Angriff. Uns fehlte der Ausgleich, dafür haben wir uns bezahlt gemacht Natürlich sind die drei Punkte wichtig, aber wir müssen die Leistung insgesamt bewerten
Zidane über 3:2 gegen Betis Sevilla: Real kann besser werden und wird. Ein schwieriges Spiel, aber bis zum Ende an einen Sieg geglaubt
Dest verabschiedete sich von Ajax-Spielern und wird heute nach Barcelona Fliegen (Gerard Romero)
Vidal gab sein Debüt für Inter bei AC Florenz
Barcelona wird die Kandidatur von Zinchenko nur in Betracht ziehen, wenn Firpo geht
Nach einem FOUL an Jovic entfernte der Schiedsrichter Betis Emerson in der 64.Minute einen Freistoß der Gäste, Luka Jovic kam alleine vor dem Torwart der Gastgeber, wurde aber von Verteidiger Emerson abgeschossen. Der Hauptschiedsrichter der Begegnung, Ricardo Bengoechea, entschied sich nach der Video-Wiederholung der Episode, den 21-jährigen Brasilianer zu entfernen