Switzerland

Portrait d’Ivan Ripic: Du Paléo à l’urgence sociale

Ivan Ripic. Le professionnel de la sécurité est un fort en humanité. Rencontre.

Ivan Ripic dans le hall principal de la salle communale de Plainpalais.

Ivan Ripic dans le hall principal de la salle communale de Plainpalais.

Magali Girardin

Thierry Mertenat

Débuts à Paléo

Cet homme-ci, debout dans l’image ci-contre, prise à la salle communale de Plainpalais, doit une partie de sa carrière à un festival qui, après avoir fait danser chaque soir de juillet 30’000 personnes au pied de sa grande scène, se rêve désormais assis, à la dimension d’un village éphémère construit au milieu des champs.

Ivan Ripic vient de l’événementiel, et donc de Paléo, sa meilleure école, une académie d’été qu’il intègre au début des années 2000 après avoir obtenu un CFC de monteur électricien. Un jeune bénévole parmi des centaines d’autres. Sa taille généreuse – 191 cm sous la toise – lui vaut d’être repéré par les recruteurs sur l’herbe. L’un d’eux: «Votre carrure est intéressante, on va vous mettre à la sécu camping.»

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.

Football news:

Atalanta-Präsident über das Schiedsrichterspiel gegen Real Madrid: Es war ein Schock. In der 17. Minute sah Schiedsrichter Tobias Stieler Remo Fröller wegen eines Fouls an Ferlan Mehndi an der Strafraumgrenze die rote Karte. Der Schiedsrichter sah sich die Wiederholung des Moments nicht selbst an
Otamendi über Guardiola: Ein Monster. Es gibt nichts Besseres, als mit einem solchen Trainer zu arbeiten
Nach der Operation wegen einer Leistenverletzung
Barça-Präsidentschaftskandidat Fonte über Laporte: Der Eindruck, der König sei nackt, und niemand wagt es zu sagen
Manchester United behält Interesse an Kunda, will aber nicht 80 Millionen Euro Ablöse für den Verteidiger von Sevilla zahlen
In 2013-m Ex-Fußballer der russischen Nationalmannschaft investiert in die Bank mehr als 200 Millionen Rubel. Das Geld ist immer noch nicht zurück
Lucescu über Dynamo Kiew im Achtelfinale Europa League: Wenn es im Sommer gesagt wurde, würde niemand glauben