Switzerland

Police, ambulances et pompiers ont dû ruser face à la panne de Swisscom

Il était près de minuit mardi soir quand la police cantonale vaudoise a émis un message bien particulier sur ses réseaux sociaux: les numéros d’urgence 112, 117 et 144 étaient hors service. Impossible donc d’atteindre la police et les ambulances. Seule solution: utiliser le numéro de téléphone portable (un 079) indiqué ce soir-là par la police. Quant au 118 des pompiers, il n’a pas été affecté car son système informatique est différent.

De nombreux autres services d’urgence cantonaux ont connu le même problème à travers tout le pays. Pourquoi ce bug? À cause de la panne importante qui a touché le réseau Swisscom entre 22h30 et 0h10. D’où la parade de passer par un téléphone portable dans le canton de Vaud.

«Ce dérangement est dû à des travaux de maintenance planifiés, durant lesquels plusieurs erreurs humaines se sont produites», indique Alicia Richon, porte-parole de Swisscom. Le géant bleu promet d’analyser la situation et l’Office fédéral de la communication (Ofcom) annonce déjà des investigations, une précédente panne de grande envergure ayant déjà eu lieu à mi-janvier.

Appels via les pompiers

Le numéro de portable communiqué par la police cantonale mardi ne doit toutefois plus être utilisé, maintenant que la situation est revenue à la normale. «Ce téléphone portable de secours est en permanence situé dans notre centrale», explique Pascal Fontaine, l’un des porte-parole de la police cantonale vaudoise. «Par chance, aucun appel n’est parvenu par cette ligne. Mais en temps normal, il n’est pas garanti qu’un collaborateur de la centrale y réponde.»

La police a tout de même compté une douzaine d’interventions durant la panne, tandis que les ambulances en ont dénombré une dizaine, selon Jean-Christophe Sauterel, le chef de la communication de la police cantonale. «Quant à la centrale 118 des pompiers, elle a reçu une vingtaine d’appels, mais il n’y a pas eu d’intervention des pompiers pour autant, ajoute-t-il. Sur ce nombre, quatre appels étaient destinés à la centrale du 144 et un pour le 117. Les gens ont en effet appelé le 118, en n’arrivant pas à atteindre le 117 et le 144.»

La PCi en cas de crise

La situation de la nuit de mardi à mercredi n’a en l’occurrence touché qu’un opérateur téléphonique et seulement les communications qui passaient par internet. Mais que se passerait-il si l’ensemble du réseau téléphonique tombait en rade? C’est la Protection civile (PCi) qui interviendrait, selon Denis Froidevaux, le chef de l’État-major cantonal de conduite (EMCC).

«Nous pourrions délocaliser des moyens d’alarme mobile sur le terrain et la population pourrait s’adresser à eux en cas d’urgence», ajoute-t-il. En gros, des véhicules de la PCi équipés de radios se posteraient un peu partout dans le canton. Il faudrait cependant plusieurs heures pour mettre en place ce dispositif.

«L’extraordinaire dépendance au numérique et la digitalisation complète de la société nous amène une sorte de fragilité, qui est démontrée quand un opérateur téléphonique tombe en panne, ajoute Denis Froidevaux. On est au cœur de la question de la dépendance technologique. Il faut que la population le sache, alors que beaucoup partent du principe que ces moyens sont acquis pour l’éternité.»

Football news:

Alvaro Morata: Viele Stürmer Schießen 30 bis 40 Tore, gewinnen aber nichts. Ich bin es gewohnt, Trophäen zu nehmen
AC Mailand verhandelt mit Tottenham über einen Transfer von Aurieux
PSG verhandelt mit Chelsea über einen Transfer von Rüdiger
Gasperini über die Serie A: Atalanta kann die Saison nicht mit dem Ziel beginnen, Scudetto zu gewinnen, sonst verlieren wir
Lukomski-über die übergänge Morata und Suarez (alle müssen zufrieden sein) und den neuen Torwart von Chelsea
Juventus kann Stürmer Napoli Llorente Unterschreiben
Atletico bot Cavani einen Vertrag über das Schema 1 + 1 nach der Unterzeichnung Suarez