Switzerland
This article was added by the user Jackson Carter. TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Polémique sur l’hébergement d’urgence à Genève: La fronde de communes contre le Canton et la Ville

Polémique sur l’hébergement d’urgence à GenèveLa fronde de communes contre le Canton et la Ville

Le procédé de vote en urgence de plusieurs millions pour les sans-abri sur le Fonds intercommunal passe mal à Thônex, Satigny et Hermance.

Le 3 avril dernier, le conseiller d’État Thierry Apothéloz se plaignait sur les réseaux sociaux de l’inaction des communes quant au débloquement de fonds pour les sans-abri.

Le 3 avril dernier, le conseiller d’État Thierry Apothéloz se plaignait sur les réseaux sociaux de l’inaction des communes quant au débloquement de fonds pour les sans-abri.

TDG

Le Conseil municipal de Thônex a voté mardi soir, par 15 oui contre 6 non, une résolution pour s’opposer à l’octroi par le Fonds intercommunal d’une subvention de 6,2 millions pour l’accueil des sans-abri. Il s’agit d’un signal fort, qui, nuance importante, ne concernerait pas le principe de la décision, mais sa forme.

«C’est un fait assez rare de voter une résolution pour montrer notre mécontentement», a exposé le conseiller administratif Bruno Da Silva (PDC). Une ire causée par la «façon dont l’opération a été menée par le Canton», et par les «pressions» de l’Association des communes genevoises (ACG) pour débloquer des fonds et rouvrir des locaux dans l’urgence. Pour mémoire, le 3 avril, le conseiller d’État Thierry Apothéloz se plaignait sur les réseaux sociaux de l’inaction des communes. Et le 6 avril, l’ACG votait un crédit extraordinaire.