Switzerland

Parti en laissant son appartement dans un sale état

Dans une vidéo de 4 minutes et 20 secondes postée sur Facebook, Laurent Schaffter, le copropriétaire d'un immeuble de Moutier (BE) montre dans quel état un locataire a laissé un appartement après son départ au passage de l'Ours 8. Une dénonciation qui, depuis sa publication vendredi ne cesse de générer des commentaires contrastés.

Son locataire, au bénéfice des services sociaux et parti sans laisser d'adresse, n'a pas rendu l'appartement comme espéré: les carreaux sont cassés, les sanitaires sont salis, le balcon est encombré, mais il y a aussi dans les déchets des seringues et des médicaments.

«Je ne tire pas à boulets rouges sur le service social: on en a besoin, mais il faut de l'encadrement», dit en substance Laurent Schaffter, sur «TeleBielingue.»

«C'est un peu le gâchis»

Une benne avait pourtant été été mise à disposition pour l'appartement qui devait être vidé, mais pas nettoyé. Mais rien n'a été évacué et «c'est un peu le gâchis», selon le constat du copropriétaire désireux de se faire rembourser les frais de nettoyage.

«J'en ai marre», peste le copropriétaire, fâché par le manque de suivi du service social. Nuance: le bénéficiaire de l'aide n'était pas sous mandat.

Responsable de l'aide sociale à Moutier, le conseiller municipal Pierre Sauvain s'est déclaré désolé et sur TeleBielingue, il s'interroge: «On aurait pu se demander si cette personne était capable de gérer son logement».

Vincent Donzé