Switzerland

Pandémie: Alain Berset: «Nous devons réussir à faire mieux qu’en mars»

Le conseiller fédéral en charge de la Santé s’est rendu dans le canton de Vaud ce lundi, où il a visité le CHUV ainsi qu’un centre de traçage.

Alain Berset a appelé lundi à une remobilisation générale face au coronavirus. En visite à Lausanne au CHUV et au centre de traçage vaudois, il a souligné «le besoin d’une réaction forte» alors que le Conseil fédéral annoncera mercredi de nouvelles mesures.

Le ministre de la santé n’a pas dévoilé la teneur de ces prochaines directives, indiquant toutefois qu’elles seraient «complémentaires» à celles déjà prises ces derniers jours dans les cantons. Il en a profité pour défendre le système fédéraliste qui permet «de tenir compte des situations concrètes» sur le terrain.

Le conseiller fédéral a toutefois reconnu qu’il était urgent d’édicter «un fonds de mesures valables pour tout le pays» au vu d’une situation jugée «critique». Il a rappelé qu’en moins d’un mois, la Suisse était passée d’un Etat relativement épargné à «l’un des endroits les moins enviables sur le continent européen» en matière d’infections au Covid-19.

Ein Bildschirm weist auf den Besuch von Bundesrat Alain Berset im Universitaetsspital Lausanne hin, am Montag, 26. Oktober 2020. (KEYSTONE/Peter Klaunzer)

Ein Bildschirm weist auf den Besuch von Bundesrat Alain Berset im Universitaetsspital Lausanne hin, am Montag, 26. Oktober 2020. (KEYSTONE/Peter Klaunzer)

KEYSTONE

SRF Journalistin Felicie Notter stellt Bundesrat Alain Berset eine Frage, waehrend einer Medienkonferenz zur aktuellen Situation um den Coronavirus, nach einem Besuch von Bundesrat Alain Berset im Universitaetsspital Lausanne, am Montag, 26. Oktober 2020 in Lausanne. (KEYSTONE/Peter Klaunzer)

SRF Journalistin Felicie Notter stellt Bundesrat Alain Berset eine Frage, waehrend einer Medienkonferenz zur aktuellen Situation um den Coronavirus, nach einem Besuch von Bundesrat Alain Berset im Universitaetsspital Lausanne, am Montag, 26. Oktober 2020 in Lausanne. (KEYSTONE/Peter Klaunzer)

KEYSTONE

Bundesrat Alain Berset spricht neben Rebecca Ruiz, Staatsraetin des Kantons Waadt, waehrend einer Medienkonferenz zur aktuellen Situation um den Coronavirus, nach einem Besuch im Universitaetsspital Lausanne, am Montag, 26. Oktober 2020 in Lausanne. (KEYSTONE/Peter Klaunzer)

Bundesrat Alain Berset spricht neben Rebecca Ruiz, Staatsraetin des Kantons Waadt, waehrend einer Medienkonferenz zur aktuellen Situation um den Coronavirus, nach einem Besuch im Universitaetsspital Lausanne, am Montag, 26. Oktober 2020 in Lausanne. (KEYSTONE/Peter Klaunzer)

KEYSTONE

1 / 3

«La situation est grave et elle empire chaque jour. Il faut une réaction forte», a déclaré le ministre en charge de l’Intérieur lors d’un point de presse à l’issue de sa visite en terres vaudoises, du CHUV et d’un centre de traçage.

Les mesures qui seront annoncées mercredi seront différentes à celles prises pour lutter contre la première vague. «Nous devons réussir à faire mieux qu’en mars quand nous avions dû fermer des pans entiers de l’activité», a affirmé Alain Berset. Il a indiqué que les nouvelles directives devraient éviter «des fermetures brutales dans l’économie» comme cela avait été le cas le printemps dernier.

Pas d’alternative

Le Fribourgeois a rappelé que les cas d’infections flambaient avant tout dans le cadre privé. «C’est le moment de ressortir les gels hydroalcooliques, de faire attention aux distances, de renoncer aux fêtes privées, de porter un masque quand il est nécessaire», a-t-il martelé, appelant la population à se ressaisir immédiatement.

Le conseiller fédéral a aussi lancé un appel aux entreprises pour qu’elles recourent au maximum au télétravail, «un élément très important» dans la lutte contre la propagation du virus. «C’est en limitant le nombre de contacts que nous parviendrons à résister. Il n’y a pas d’alternative», a-t-il prévenu.

Accompagné notamment par la conseillère d’Etat vaudoise Rebecca Ruiz, Alain Berset a visité à Lausanne le centre de traçage du canton de Vaud. Il a loué le travail d’équipes soumises «à une forte pression» et dont l’activité reste «essentielle».

Egalement de passage au CHUV, le conseiller fédéral s’est dit «impressionné» par le dispositif mis en place pour lutter contre le Covid-19 et l’engagement du personnel. Des soignants pour lesquels il a dit avoir «beaucoup de compréhension» alors que des actions de protestation sont prévues cette semaine dans toute la Suisse pour dénoncer les conditions de travail face au coronavirus.

Peine à recruter

Egalement présente face à la presse, Rebecca Ruiz a rappelé que le CHUV réduisait dès lundi de 30% son activité élective non-urgente afin d’absorber les cas Covid.

Malgré ça, la conseillère d’Etat a reconnu que le centre hospitalier universitaire, tout comme les autres hôpitaux du canton, avait actuellement «de grandes difficultés» à recruter du personnel. Elle a ainsi relevé que des étudiants en fin de formation pourraient être appelés en renfort, comme cela avait été le cas pour la première vague.

A noter aussi que le CHUV est désormais à pied d’oeuvre pour assurer une coordination entre les hôpitaux romands. «Cela permet d’avoir, deux fois par jour, une vision globale de la situation du territoire romand et d’éventuellement planifier des transferts de patients», a expliqué Mme Ruiz.

Football news:

Auf Wiedersehen, Papa Buba Diop. Dank dir habe ich unvergesslich gelebt das hellste Turnier meiner kindheit
Nunu über das 2:1 gegen Arsenal: Wir haben Super gespielt, sehr stolz. Jimenez hat sich nach dem Spiel am 10.Spieltag der Premier League gegen den FC Arsenal Nuno Espirito Santo zu einer Untersuchung geäußert. Er hat sich erholt. Ihm geht es gut, angesichts der schwere des Problems
Arsenal erzielte 13 Punkte in 10 spielen - das schlechteste Ergebnis seit 39 Jahren
West Bromwich kann von US-Investoren gekauft werden. Der chinesische Besitzer des Klubs will 150 Millionen Pfund
Lampard über Mourinhos Worte über das Pony: du hast Kane, Son, Bale und allie. Chelsea-Trainer Frank Lampard hat die Worte von Tottenham-Trainer José Mourinho kommentiert, dass die Spurs sich nicht für die Meisterschaft in der Premier League qualifizieren
Mourinho über den Sieg in der Premier League: Tottenham ist nicht im Rennen, weil wir kein Pferd sind, sondern ein Pony
Laurent Blanc: Ich gehe zurück in den Fußball, aber in die Kinder. Jetzt werden die Trainer gebeten, den Wert der Spieler zu erhöhen, ich mag es nicht