Switzerland

Navigateurs en chambre, restez-y durant le week-end pascal!

Bon, on ne va pas voir le mal partout et chasser le diable dans tous les détails. Encore que. Les communiqués quotidiens envoyés aux rédactions se lisent comme des rappels à l’ordre dans la lutte contre la pandémie. Le dernier en date a été rédigé par la Société Internationale de Sauvetage du Léman (SISL).

Pas moins de 34 sections, suisses et françaises, pour un total de 2200 bénévoles. Une armée lacustre, quoi. Pas décimée, mais réduite. Les besoins sanitaires à terre ont ponctionné les effectifs. Certains sont malades, d’autres en quarantaine préventive.

Du coup, une cellule de crise a été créée. Elle coordonne, veille à la protection des équipages (gants, masques, lunettes), tout en martelant les recommandations d’usage à l’attention des passionnés de navigation et de sports nautiques.

Oui, la météo est favorable et cela va durer. Tempête de beau temps sur le lac jusqu’au week-end pascal. Non, on ne sort pas les embarcations, les planches, les pagaies, les combinaisons et les maillots de bain. L’eau reste très froide, pas plus de 10 degrés aux Bains des Pâquis ce mardi à midi.

Vraiment? sur la rive en face, une femme au milieu de sa quarantaine a fait dans la matinée l’expérience d’une immersion rapide figurant sur son programme d’entraînement. Le corps saisi, elle a incendié le voisinage en recourant à un vocabulaire simplifié qui n’est pas celui des communiqués officiels.

Donc, celui de la noble SISL indique avoir pris des «dispositions opérationnelles» pour répondre aux missions qui sont le siennes. Son président central, Olivier Durgniat précise que «pour le moment, la navigation est calme. Dès que la température sera plus clémente et les vents favorables, certains se croiront plus fort que le virus et n’hésiteront pas à sortir leur embarcation pour tirer des bords. Nous leur rappelons que le virus se propage au contact des autres personnes, et ce, même sur l’eau.»

Les régatiers à la petite semaine qui se verraient bien désobéir en poussant jusque sur la rive en face sont également prévenus: «La navigation de plaisance sur les eaux territoriales françaises est interdite par un arrêté préfectoral et passible d’une amende de 200 euros.»

Bref, en un mot comme en cent: «Afin de vous protéger et de protéger nos sauveteurs, nous vous recommandons de rester chez vous.» Le printemps des navigateurs en chambre n’est de loin par terminé.

Football news:

Es besteht eine Reale Chance, dass 50 bis 60 Vereine in Konkurs gehen. Der Besitzer von Huddersfield über die Auswirkungen der Pandemie
Valverde über das Spiel gegen Manchester City: wir Wollen so spielen, dass wir weiterkommen. Real ist bereit, alles dafür zu tun
Die große Auswahl von Roma: Cafu öffnet sich im Strafraum und wartet auf den Pass, aber stattdessen erzielen Totti und Batistuta Meisterwerke
Zabitzer hatte sich im April an einem Coronavirus erkrankt
In den 90er Jahren spielte der russische Klub in der finnischen Meisterschaft: die Spieler trugen Zigaretten, der Präsident ging auf das Feld. Es endete mit einem Ausfall
Flick über Holand: Er macht seine erste Saison, so früh ist er mit Lewandowski zu vergleichen
Felix hat sich im Training ein Bänderriss im Knie zugezogen. Es ist seine 3.Verletzung pro Saison bei Atlético