Switzerland

Mesures sanitaires: Se vacciner contre la grippe saisonnière est-il utile face au Covid-19?

Des experts et le Canton encouragent les Genevois à se vacciner. Pourquoi? Afin d’éviter un afflux à l’hôpital et de protéger les plus vulnérables.

DR

Il y a une semaine, le Canton se voulait rassurant, soutenant qu’à Genève, la situation épidémiologique était sous contrôle. Or, depuis l’annonce, si le nombre d’hospitalisations pour Covid-19 reste stable 29 patients le 15 septembre et 27 mercredi , le nombre de décès a augmenté, avec quatre morts en une semaine. Dans ce contexte d’équilibre fragile, l’arrivée de la saison froide et de la grippe, entraînant la circulation conjointe de plusieurs virus, préoccupe les autorités. L’an passé, au 17 mars, quelque 343 personnes ont été hospitalisées aux Hôpitaux universitaires de Genève (HUG) à cause de la grippe, dont 25 admises aux soins intensifs. «L’hôpital est régulièrement surchargé par les cas de grippe», relève Laurent Paoliello, porte-parole du Département de la santé.

L’État prévoit donc de lancer, avec PharmaGenève, l’Association des médecins de Genève et les HUG, une campagne de vaccination grippale plus offensive que d’habitude. «Mais nous n’allons pas vacciner tout le monde! précise le porte-parole. L’objectif est d’encourager la population, surtout les personnes vulnérables, à se faire vacciner dès mi-octobre. Nous avons une marge de progression importante: seuls 5 à 8% des Genevois se font vacciner.» L’année dernière, une cinquantaine d’entreprises et d’institutions ont offert cette possibilité à leurs employés «mais le taux est resté faible, alors même que c’était gratuit»

En quoi une meilleure couverture vaccinale pourrait être utile dans la lutte contre la pandémie?

Cela permet essentiellement d’éviter le risque d’un cumul des deux pathologies, répond Claire-Anne Siegrist, cheffe du centre de vaccinologie des HUG et membre de la task force d’intervention Covid-19. «La seule utilité du vaccin est déviter aux personnes à risque dattraper la grippe. Et comme ce sont les mêmes personnes que celles qui sont à risque de Covid-19, cela peut peut-être leur éviter de devoir traverser successivement les deux maladies, ce qui serait à coup sûr épuisant pour lorganisme». Il a également été démontré, embraie Didier Pittet, chef du Service de prévention et contrôle des infections aux HUG, «que vacciner les personnes vulnérables réduit le développement de cas graves, le taux de mortalité comme les chances d’hospitalisation et la durée du séjour à l’hôpital».

La vaccination présenterait donc un intérêt pour le patient mais aussi pour le système de santé car cela pourrait désengorger en partie l’appareil sanitaire. Permettre, aussi, aux soignants d’identifier plus rapidement un éventuel Covid-19 si le patient a été vacciné, voire réduire le nombre de tests nasopharynx et ainsi soulager les laboratoires. La vaccinologue, elle, est plus mesurée face à ce dernier argument car, précise-t-elle, lefficacité du vaccin grippe nest pas de 100%. «La vaccination grippale est en tous les cas un geste barrière en plus, avec l’hygiène des mains et la distanciation sociale», conclut Laurent Paoliello.

Qui devrait se faire vacciner?

La population à risque, ou dite «vulnérable», selon Didier Pittet, dont font partie les personnes souffrant de maladie, âgées ou enceintes. «Si l’on a été exposé soit au vaccin soit au virus, on développe des anticorps qui permettent ensuite de se défendre plus efficacement en cas de nouvelle contamination, soutient-il. Plus le virus est neutralisé rapidement, moins il aura le temps de se transmettre et moins il circulera.» Une autre population est encouragée à se faire vacciner: les soignants, «pour protéger les patients. L’hygiène des mains couplée à la vaccination ou au port du masque réduit de 80% les risques de transmission de la grippe. Les HUG ont d’ailleurs mis en place depuis plus de dix ans une politique spécifique en la matière.»

Quid d’une autre population: les enfants?

Pour Claire-Anne Siegrist, les recommandations suisses sont claires: «On vaccine les enfants à risque et ceux qui vivent avec une personne à risque. Il n’y a pas dintérêt individuel ni collectif à vacciner les enfants en bonne santé avec les vaccins inactivés disponibles en Suisse.» Comme elle l’expliquait dans «Le Matin Dimanche», le vaccin utilisé chez nous n’est pas suffisamment efficace chez les jeunes pour protéger au-delà de leurs contacts proches. Didier Pittet serait pourtant partisan, si les quantités de vaccins disponibles étaient suffisantes, de proposer le vaccin à tous «même aux enfants qui sont de grands propagateurs de la grippe». On dit pourtant qu’ils ne sont pas de grands transmetteurs du SARS-CoV-2. Quelle différence avec la grippe? «L’explication qui prédomine pour l’instant est que le récepteur qui «capte» le virus du Covid-19, dans la gorge ou le nez, n’est pas encore assez mature chez les enfants. Il «n’internalise» pas le virus et celui-ci n’arrive pas à infecter la cellule, à la détruire puis à se répandre.»

Le vaccin grippal a-t-il une utilité contre le SARS-CoV-2?

«C’est un virus tout à fait différent!» répond l’infectiologue. «Il n’y a aucune raison de le penser ni aucune base scientifique établie qui le démontre», ajoute le professeur.

Football news:

Schwartz über Dynamo: der Eindruck vom Trainingsgelände ist ausgezeichnet
Stürmer Metz Gyan ist im September bester Spieler der 1.Liga. Er ist der Anführer des Torschützenkönigs, Ibrahim nyan, der im September vom französischen Fußball-Verband (UNFP) zum besten Spieler der Liga 1 gewählt wurde
Miranchuk ist fähig, in fast jedem Klub der Welt zu spielen. Ex-Mittelfeldspieler Loko Drozdov über den Neuling Atalanta
Bale über den Startschuss für Tottenham: Ich bin noch nicht ganz fertig. Der Waliser Stand nach seiner Rückkehr zu Real Madrid erstmals in der Startelf
Ex-Barça-Trainer Sethien kann Palmeiras leiten
Fonseca über das 2:1 bei den Young Boys: Gab einigen eine Pause. Es ist Wichtig, an alle seine Spieler zu glauben (im Vergleich zum Spiel gegen Benevento (5:2)in der Startelf der Römer gab es 9 änderungen-ca. Sovsport). Die Partie gestaltete sich nicht einfach. Vergessen wir nicht, dass selbst Juventus hier vor ein paar Jahren unterlag und die Young Boys 15 Spiele in Folge zu Hause gewannen. Es war wichtig zu gewinnen und wir haben gut gespielt
Höhepunkt des Monats: Stürmer Rangers erzielt aus 50 Metern (das weiteste Tor in der Geschichte der Europa League). Gerrard sagt, er habe nichts schöneres gesehen als den Reinen Wahnsinn