Switzerland

«Méga, extra, super», le bus TL de tous les superlatifs

Il est plus long, plus grand, plus endurant et plus écolo que ses prédécesseurs et desservira la ligne 9 dès le 3 août, en mode bus à haut niveau de service.

Le nouveau bus mesure 25 mètres de long, contre 18 pour un bus classique, soit l’équivalent de cinq voitures privées à la queue leu leu.

Le nouveau bus mesure 25 mètres de long, contre 18 pour un bus classique, soit l’équivalent de cinq voitures privées à la queue leu leu.

DR

Et si, pour une fois, c’était bien la taille qui comptait? Jeudi matin, dans les ateliers de maintenance des Transports publics lausannois, un nouveau bus faisait sa présentation officielle. Un monstre de 24 tonnes à double articulation qui desservira la ligne 9 dès le 3 août prochain, entre Lutry et Prilly en passant par le centre de Lausanne, en mode bus à haut niveau de service (BHNS). Un «méga, extra, super» véhicule selon les TL, alors que la conseillère d’État Nuria Gorrite se contentait d’un «super-bus», il est vrai en référence à son groupe musical préféré. Prix du trolley de tous les superlatifs, qui remplacera petit à petit ceux à remorque: 1,37 million de francs. Onze suivront.

240 conducteurs en formation

Voici les mensurations du dernier-né de la flotte des TL. Il mesure 25 mètres de long, contre 18 pour un bus classique, soit l’équivalent de cinq voitures privées à la queue leu leu. Il dispose de quatre essieux au lieu de trois. À son bord, ce sont 150 usagers qui peuvent prendre place, contre 110 dans un trolley ordinaire. Il est 100% électrique et sa batterie de 60 kw/h se recharge grâce à ses perches déployées. Il est climatisé. Il offre un accès de plain-pied pour les poussettes, les enfants et les personnes à mobilité réduite. Petit détail: ses rétroviseurs sont remplacés par des dix caméras, plus une sur le toit, ce qui lui permet d’être moins large et d’offrir aux conducteurs une meilleure visibilité de nuit. Les conducteurs, justement. Une formation est actuellement donnée à une équipe de 240 personnes pour maîtriser ce grand gabarit.

La maintenance doit également suivre. Ainsi, les élévateurs classiques sous le châssis et la cabine de peinture ne sont clairement plus assez longs. Une cabine mobile de 6 mètres sur 3,2 mètres a été acquise pour les retouches de carrosserie. Un nouveau lift a aussi fait son apparition dans l’atelier de maintenance. Lui seul pourra soulever les 25 mètres du BHNS en une seule fois.

«Ces bus auront la pleine priorité sur le trafic»

Tinetta Maystre, présidente du conseil d’administration des TL

Un peu plus de 6 millions d’usagers utilisent la ligne 9 chaque année. Elle est l’une des plus fréquentées du réseau. Avec l’arrivée des BHNS, ils pourraient grimper à 12 ou même 13 millions. Pour ce faire, les communes traversées doivent financer la nécessaire modernisation de leurs routes, avec l’aide du Canton et de la Confédération. «Les BHNS auront la pleine priorité sur le reste du trafic. Ils ne s’arrêteront qu’aux arrêts. Il n’y aura par exemple pas de feux de signalisation sur leur tronçon», explique Tinetta Maystre, présidente du conseil d’administration des Transports publics lausannois. Des giratoires spéciaux seront notamment construits rien que pour eux, qui permettront aux BHNS de passer tout droit. Les différents chantiers devraient durer trente mois, en théorie jusqu’en 2023.

Pour le rappel historique, c’est à Lausanne que le premier trolleybus de Suisse a été mis en fonction, entre la gare et Ouchy. Déjà 100% électrique, il pouvait accueillir 44 voyageurs et mesurait 8,6 mètres. C’était il y a tout juste 88 ans.

Football news:

Barcelona entlässt Netzen nach dem 2:8 gegen Bayern (Fabrizio Romano)
Neymar ist nach seinem Wechsel zu PSG erstmals weiter als Barça in die Champions League gegangen
Philippe Coutinho-der Transfer ist ein Albtraum, der Barcelona viel Schmerz bereitet hat
Bartomeu über die Zukunft von Barça: Einige Entscheidungen wurden bereits getroffen, andere werden wir akzeptieren
Thomas Müller: 12 oder 15 Bayern-Spieler verdienen den Titel des besten. Wir sind hier, um das Finale zu gewinnen
Hans-Dieter Flick: wir Wussten, wenn wir Druck auf Barça ausüben, werden wir Momente haben
Das desaster von Barcelona: der 74-jährige Kassierte 8 Tore, blieb zum ersten mal seit der Saison 2007/08 ohne Trophäe