Switzerland
This article was added by the user Leo Harris. TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Mattia Croci-Torti se dévoile: «Être Tessinois, c’est quelque chose que nous avons en nous»

Mattia Croci-Torti se dévoile«Être Tessinois, c’est quelque chose que nous avons en nous»

Mattia Croci-Torti est l’entraîneur de Lugano depuis septembre. Avant la finale de la Coupe de Suisse contre Saint-Gall (dimanche 14 h), il raconte le lien fort qui l’unit à son canton.

Mattia Croci-Torti pose au Cornaredo, le stade de Lugano: «Ça fait deux mois que, à chaque fois que je sors, on me parle de la Coupe.»

Mattia Croci-Torti pose au Cornaredo, le stade de Lugano: «Ça fait deux mois que, à chaque fois que je sors, on me parle de la Coupe.»

TI-PRESS /SAMUEL GOLAY 

«Beaucoup de gens ne savent pas que je m’appelle Mattia.» Et pourtant, l’homme ne se balade pas incognito. «Au Tessin, il connaît tout le monde», dit de lui Pierluigi Tami, qui l’avait pris comme adjoint à Lugano en 2017. Et tout le monde le connaît. Au Sud du Gothard, Mattia Croci-Torti est Il Crus. Dialecte tessinois. Le surnom lui colle aux basques.

«Cela illustre le rapport de régional que j’ai avec les gens», dit-il. Et dans les tribunes du Wankdorf dimanche, les tifosi luganais seront derrière lui, avec l’espoir de voir un Tessinois ramener la Coupe de Suisse au Tessin. À 40 ans, celui qui est entraîneur des Bianconeri depuis le mois de septembre n’en serait pas peu fier.