Switzerland

LS et SLO pourraient cohabiter à la Pontaise

Dans cinquante jours exactement, la Ville de Lausanne devait officiellement remettre les clés du stade de la Tuilière au Lausanne-Sport. Une petite cérémonie informelle qui a d’ores et déjà été reportée. À une date inconnue. Parce que le nouvel écrin, victime collatérale du Covid-19, ne sera pas prêt ce 20 mai. «Il a été décidé, il y a une dizaine de jours, de suspendre tous les chantiers des bâtiments qui appartiennent à la Ville, confirme Patrice Iseli, son responsable des sports. Dont celui de la Tuilière. Le département de l’architecture, que dirige Natacha Litzistorf, devrait bientôt procéder à une nouvelle planification mais, au vu de la situation actuelle, il est prématuré de l’envisager. La question de santé publique passe avant ce genre de problèmes.»

Ne rien bâcler

Un sérieux contretemps auquel s’attendait le LS, le futur locataire exclusif de la Tuilière. «La Ville est le maître de l’ouvrage donc c’est elle qui décide, rappelle Vincent Steinmann. Mais ce retard, dont on ne connaît pas la durée, nous a obligés à imaginer un plan B. Car il n’est maintenant même plus certain que nous puissions disposer de notre nouvelle enceinte pour le début de la prochaine saison.»

Une prudence d’autant plus compréhensible qu’il faut encore compter près de quatre mois de travaux avant que le stade puisse accueillir son premier match officiel. «Dès le moment où les gros chantiers reprendront, continue le responsable marketing et communication du LS, deux bons mois seront nécessaires avant la remise des clés. Ensuite, nous aurons besoin de deux mois supplémentaires pour les différents aménagements et les indispensables tests à effectuer. Un laps de temps que l’on pourra éventuellement raccourcir un peu, mais en évitant de tomber dans la précipitation. Nous ne voulons pas vivre la même douloureuse expérience que le LHC avec une Vaudoise aréna qui n’était pas tout à fait prête lors des premiers matches.»

Nouvelle réalité

Un retard qui pourrait donc obliger le LS à prolonger son séjour dans une Pontaise qu’il partagerait alors avec Stade-Lausanne-Ouchy. «C’est actuellement une hypothèse envisageable, admet Vincent Steinmann. Nous avons d’ailleurs déjà fait une demande dans ce sens à la Ville. Quant au scénario inverse, qui verrait le LS terminer la saison actuelle à la Tuilière si elle devait beaucoup se prolonger, il est exclu. Le LS restera à la Pontaise au moins jusqu’au terme de ce championnat. En revanche, comme cette crise aura des répercussions sur l’ensemble de la population, nous étudions déjà différentes manières de rendre ce déménagement plus attractif. Par exemple en adaptant davantage encore nos futurs tarifs à cette nouvelle réalité.»

Football news:

Die Frau des ukrainischen Fußballspielers Morozyuk: Lügen, dass Männer polygam sind, und Frauen — Nein. Es ist eine Gesellschaft, die aufdrängt
Kilian Mbappe: mit PSG die Champions League zu Gewinnen, ist etwas besonderes. Persönliche Belohnungen werden ein Bonus sein
Lothar Matthäus: Flick ist ein bisschen wie Heynckes und Hitzfeld. Er kann mit den Sternen arbeiten
Präsident Rennes erwartet, dass Kamavinga im Sommer nicht gehen wird. Der BVB will Real kaufen
Agent Musacchio: Mateo ist glücklich in Mailand. Wir wollen ein neues Vertragsangebot
Sportler sind empört über den Tod des Afroamerikaners George Floyd
Valencia könnte Ferrán Torres durch den FC Porto Otavio ersetzen