Switzerland

Lettres du jour: Soutenir les plasticiens

DR

Genève, 1er mars

En réponse au courrier des lecteurs paru le 25 février, ce dernier m’offre l’opportunité de rappeler les critères d’acquisition des œuvres constituant le Fonds cantonal d’art contemporain (FCAC).

Ces critères sont transparents et disponibles sur le site internet du FCAC. Ils visent avant tout à permettre au Fonds de conserver sa vocation patrimoniale, par la constitution et la gestion de la collection du canton en matière d’art contemporain, et par la commande publique, qui intègre des interventions artistiques dans l’espace public et les bâtiments cantonaux.

Les acquisitions sont décidées par une commission consultative, dont les membres sont désigné∙e∙s pour leurs compétences en matière artistique. Constituer un fonds revient à construire une mémoire collective. C’est donc dans une volonté d’ouverture à la diversité des pratiques contemporaines que tous les médiums sont accueillis dans la collection.

Plus encore, pour répondre au difficile contexte économique qui frappe durement les artistes visuels, nous avons décidé de n’acheter que des œuvres d’artistes genevois∙e∙s durant la durée de la crise, afin de soutenir directement la scène locale. Les plasticien∙ne∙s vivent, dans leur ensemble, de la vente de leurs œuvres.

Conscient de son rôle de soutien, le FCAC poursuivra son activité en faveur des artistes et dans une démarche de cohérence au vu du délicat contexte actuel.

Thierry Apothéloz, conseiller d’État

Rive pour tous les Genevois

Meinier, 1er mars

D’accord, la Ville de Genève n’est qu’une commune parmi d’autres. Et qui, à Jussy ou Cartigny, aimerait que la grande commune se mêle de ses affaires? Oui, mais la Ville de Genève n’est pas n’importe qui, elle est le cœur culturel (parlons-en) et économique du canton.

À Genève, les citoyens ont pléthore de magasins à choix en bas de chez eux, les transports publics toutes les minutes, des taxis tous les kilomètres, bref, l’embarras du choix. Ils ont même tous (selon une étude récente) des zones vertes à quelques minutes de chez eux.

Mais qu’un citoyen du canton veuille venir en voiture faire quelques achats en ville, voire faire son marché dans une zone piétonne agrandie, embellie (comment ne pas vouloir réaménager cette horreur que nous impose depuis des décennies ce rond-point de Rive sans queue ni tête?), voilà que la Ville empêche les contribuables du canton de donner leur avis sur le projet Clé-de-Rive.

Idem pour toutes les infrastructures culturelles, fréquentées aussi largement par les citoyens du canton que par ceux de la Ville. Cette répartition des compétences n’a que trop duré.

Laurence Naef

Le jour de la marmotte

Genève, 26 février

Les cinéphiles se souviendront avec nostalgie de ce film avec Bill Murray où le personnage principal revivait indéfiniment la même journée célébrant la marmotte dans un petit coin d’Amérique.

Depuis la crise Covid, Genève est également bloqué dans une éternelle boucle temporelle. Celle où son Conseil d’État est incapable de présenter un plan de sortie qui tient la route, ni de fournir à la population un calendrier pour se projeter.

De fermetures en fermetures, de communications floues en communications incohérentes, la population a l’impression de revivre tous les jours le même cauchemar éveillé. Les restaurateurs, les patrons de fitness, les artistes sont forcés de patienter sans avoir ne serait-ce qu’une date espérée de reprise. De la part de nos élus, c’est scandaleux quand on connaît le montant de leur rémunération et quand on sait que la peur du lendemain ne viendra jamais leur dévorer les entrailles.

Le film se terminait en happy end; faisons en sorte le 7 mars de réveiller un Conseil d’État qui se complaît dans le rôle de la marmotte en lui mettant dans les pattes la seule personne susceptible de le secouer et d’agir: le conseiller d’État qu’ils ont dépouillé.

Nadège Perdrizat

Esprit collégial

Genthod, 23 février

J’aimerais sincèrement remercier nos six conseillers d’État pour leur engagement et leur attitude digne lors de cette législature chahutée, d’abord par l’arrogance et l’égoïsme d’un de leurs pairs, puis par cette pandémie incontrôlable. […]

J’espère vraiment que l’élection du 7 mars leur permettra d’accueillir en leur sein un nouveau conseiller (voire une conseillère) qui pourra soulager leur charge de travail et saura relever ses manches afin d’assurer le bien de ceux qui l’ont élu, cherchant avant tout à servir, plutôt qu’à se servir…

Je vous suis reconnaissante de votre esprit collégial qui vous a permis d’avancer ensemble, et d’avoir su mettre de côté votre couleur politique, pour le bien de Genève.

C’est cela un vrai conseiller d’État! Merci et bravo.

Dany Allenbach

Football news:

1936 musste die Stadt in die UdSSR kommen. Die Tournee wurde von Stalin genehmigt, aber der Veranstalter schoss
Petrzela über Kudelas Disqualifikation: Katastrophe! Schwarz ist schwarz und Weiß ist weiß. Wie kann man das anders sagen?
Neymar wurde zum besten Spieler der Woche in der Champions League gewählt
Die Fans haben Agnelli mit ihrer Kritik an der Champions-League-Reform kritisiert: Sie werden nur die Kluft zwischen den Reichen und den Anderen vergrößern In der Erwartung, dass die Fans Zeit und Geld spenden
Wenn ich den Richter, Hitler und Napoleon, und mir zwei Kugeln geben würde, würde ich beide zum Richter fahren. April fand in Jewpatoria das Spiel der Nationalen studentischen Fußballliga zwischen den Mannschaften der Rostower Staatlichen Wirtschaftsuniversität (RINCH) und der Kalmückischen staatlichen Universität aus Elista statt. Die Rostocker gewannen 2:1, aber Schiedsrichter Maxim Klim zeigte der Mannschaft sieben gelbe Karten und eine rote Karte. Nach dem Spiel war Rinchs Trainer Viktor Zubtschenko wütend
Real erwartet, dass Ramos geht. Real Madrid erwartet, dass Verteidiger Sergio Ramos seinen auslaufenden Vertrag nicht verlängert und den Verein verlässt, teilte Cadena SER mit
Owen Hargreaves: Cavani als Versicherungspolice für Manchester United. Der ehemalige Mittelfeldspieler von Manchester United und dem FC Bayern, Owen Hargreaves, hat seine Bewunderung für das Spiel von Mankunians Stürmer Edinson Cavani geäußert