Switzerland

Les étés extrêmes d’avant 1990 sont devenus la norme

Des analyses se basant sur des relevés datant de 1767 au moins en Suisse, en Allemagne et en Autriche montrent que les étés caniculaires deviennent une règle, au lieu d’une exception.

La Toess asséchée en juillet 2018 à Wila (ZH).

La Toess asséchée en juillet 2018 à Wila (ZH).

Keystone

Ce qui au début des années 1990 était considéré comme un été extrême est devenu la norme, constatent jeudi les offices météorologiques suisse, allemand et autrichien dans un communiqué commun. Le phénomène s’observe à toutes les altitudes et dans toutes les régions.

Même les étés les plus frais des 30 dernières années sont pour la plupart nettement au-dessus de la moyenne sur le long terme d’avant 1990, précisent MétéoSuisse, le DWD allemand et le ZAMG autrichien dans un rapport.

Changement net

Ce réchauffement constant est un des signaux les plus nets du changement climatique. L’accumulation des journées chaudes depuis 2001 est comparable dans les trois pays, du nord de l'Allemagne au sud de la Suisse et à l’est de l’Autriche.

Dans de nombreuses grandes villes surviennent tous les deux à quatre ans des vagues de chaleur d’au moins 14 jours où la température moyenne est supérieure à 30 degrés. Le nombre des nuits tropicales dépassant les 20 degrés a également augmenté. De manière générale, le nombre de journées dépassant les 30 degrés a doublé.

«Très forte probabilité»

Cette évolution va «avec une très forte probabilité» se poursuivre ces prochaines années, selon les offices météorologiques. Ou se stabiliser si l’on parvient à atteindre les objectifs des Accords de Paris sur le climat.

Ces analyses se basent sur les relevés des trois offices, respectivement depuis 1767 en Autriche, 1864 en Suisse et 1881 en Allemagne.

( ATS/NXP )

Football news:

Cakir hätte das Tor von Langle nicht zählen dürfen. Ex-Schiedsrichter Andujar Oliver über das Spiel Barcelona-Napoli
Lampard über Chelseas Aufgabe für die neue Saison: wir wollen uns nicht nur auf den Kampf um die Top 4 beschränken
Lewandowski erzielte in der Champions League sein 66.Tor und kam auf Platz 4, überholte Benzema. Bis Raul 5 Tore
Barcelona und Bayern haben 10 mal die Champions League gewonnen. 6 andere Teilnehmer haben ein 1/4-Finale von 0 Pokalen
Gennaro Gattuso: Napoli schlief eine halbe Stunde ein und bescherte Barça den Sieg. Wir haben dominiert und öfter geschlagen
Lewandowski erzielte Chelsea: 2 Tore und 2 Assists. Seine Statistik in dieser Saison ist mehr als Raum
Flick über Barça: wir konzentrieren uns nicht auf Messi. Wir wollen unsere stärken zeigen