Switzerland
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Les 125 meilleurs hôtels: Le réveil d’un hôtel enchanté

Les 125 meilleurs hôtelsLe réveil d’un hôtel enchanté

Promu «Hôtel suisse de l’année», le Grand Bellevue de Gstaad doit son succès à son dynamique propriétaire Daniel Koetser.

En juillet, à Gstaad, lorsque le début de l’Open de Suisse, surnommé le «Wimbledon des Alpes», approchait, l’hôtel Bellevue était en ébullition. (Photo d’illustration)

En juillet, à Gstaad, lorsque le début de l’Open de Suisse, surnommé le «Wimbledon des Alpes», approchait, l’hôtel Bellevue était en ébullition. (Photo d’illustration)

DR

En juillet, à Gstaad, lorsque le début de l’Open de Suisse, surnommé le «Wimbledon des Alpes», approchait, l’hôtel Bellevue était en ébullition. Il attirait amateurs de tennis et journalistes du monde entier. À peine arrivés, les clients réservaient leur chambre pour l’année suivante. Ils appréciaient pouvoir séjourner à deux pas des courts et raffolaient du magnifique parc.

De nombreux paparazzi étaient planqués derrière les buissons du Gstaad Palace. Avaient-ils repéré quelque chose d’intéressant? C’est dans une suite de ce noble établissement que Guillermo Vilas, le meilleur joueur sur terre battue du monde et numéro un du tournoi, a reçu, en toute discrétion la visite de… la princesse Caroline de Monaco. José Luis Clerc, compatriote de Vilas, et numéro 6 mondial, était plus sociable.