Switzerland
This article was added by the user Noah Lewis. TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Législatives au Liban: «Ce n’est plus une crise qu’on vit, c’est un désastre»

Passer au contenu principal

Législatives au Liban«Ce n’est plus une crise qu’on vit, c’est un désastre»

Plongé dans un marasme qui n’en finit pas, le Liban va élire dimanche un nouveau parlement. Reportage à Tripoli, où les familles luttent quotidiennement pour leur survie.

Chloé Domat - Tripoli

Publié aujourd’hui à 09h02
Accusée de corruption et d’incompétence, la classe politique libanaise est jugée responsable de l’effondrement économique du pays, qui plonge une grande partie de la population dans la misère. Beyrouth, 9 mai 2022.

Accusée de corruption et d’incompétence, la classe politique libanaise est jugée responsable de l’effondrement économique du pays, qui plonge une grande partie de la population dans la misère. Beyrouth, 9 mai 2022.

AP Photo/Hassan Ammar

Mohamed Elhmayssé vit à flanc de colline au milieu des palmiers. De son salon, il a vue sur le mont Liban encore enneigé en ce début de mois de mai. Un décor idyllique qui cache une vie de misère. «Entrez, vous n’allez pas être déçue», lance-t-il à la porte.

Les pièces sont sombres et humides, le salon est en fait l’ancienne terrasse recouverte d’un toit en tôle. Toute la famille est assise sur des meubles de fortune. Les parents de Mohamed, sa sœur, sa femme, leurs six enfants et le chat. Comme un tiers des Libanais, la famille Elhmayssé a basculé dans l’extrême pauvreté avec la crise.