Switzerland

Le SLO marque encore un point

Winterthur n’a pas fait ce long déplacement pour s’offrir en victime expiatoire au Stade Lausanne Ouchy. A Colovray, on ne joue que depuis 18 secondes quand, sur un ballon perdu par Gaillard, les Zurichois s’offrent un premier coup de coin. 50 secondes plus tard, c’est le premier but: un tir appuyé de Tranquilli, que Bühler dévie du bout de son soulier. C’est 0-1 et un premier avertissement pour le SLO.

Les Lausannois retrouvent immédiatement leurs esprits et à la septième, sur un contre rondement mené, Oussou avance, avance et avance encore; arrivé aux 22 mètres, il se décide de tenter sa chance, quand il constate que le gardien Spiegel est avancé: c’est superbe, c’est l’égalisation.

On aura ensuite droit à quelques actions intéressantes, notamment entre le si vif Ndongo et le puissant Oussou. Mais Winterthur ne se contente pas du rôle de spectateur: à la 37e, Guedes doit plonger dans les jambes de Ltaief et quatre minutes plus tard, Alves, qui était tombé peu auparavant dans les seize mètres vaudois, se dit lui aussi qu’il faut tenter sa chance. 1-1 à la pause, trois coups de coin pour chacune des équipes, c’est l’équilibre presque parfait entre ces deux formations voisines au classement.

Un second bijou

Des formations qui n’allaient pas se départager dans la deuxième partie du match. Parce que Spiegel (53e) a été décisif face au slalomeur Ndongo; qu’il fut encore parfait à la 67e sur des essais d’Oussou et du même Ndongo. En revanche, le portier zurichois n’allait que pouvoir admirer, comme tous, le second «bijou» de la soirée, un tir du gauche de Delley qui donnait alors l’avantage mérité aux Vaudois (71e).

Hélas pour la belle histoire, dans les dernières secondes du temps réglementaire, Buess pouvait égaliser sur un renvoi de Guedes, qui avait été fusillé à bout portant. Le SLO continue de ne pas perdre, mais peut regretter de n’avoir pas gagné.

Jean-Claude Schertenleib, Nyon

SLO – WINTERTHOUR 2-2 (1-1)

Colovray. 180 spectateurs. Arbitre: Anojen Kanagasingam.

Buts: 2e Bühler 0-1, 7e Oussou 1-1, 71e Delley 2-1, 90e Buess 2-2.

SLO: Guedes; Perrier, Samandjeu, Hajrulahu, Dalvand; Amdouni (46e Tavares), Delley, Gaillard, Gazzetta (46e Abdullah, 81e Maletic); Oussou (73e Lahiouel), Ndongo. Entraîneur: Stefano Maccoppi.

Winterthour: Spiegel; Pauli, Arnold, Bühler, Tranquilli (78e Isik); Sliskovic (67e Buess), Alves, Kriz, Doumbia (71e Pepsi); Ltaief, Mahamid (67e Da Silva). Entraîneur: Ralf Loose.

Notes: Stade Lausanne Ouchy sans Eleouet, Laugeois et Mutombo (blessés); Le Pogam n’a pas été convoqué. Winterthur sans Costinha, Hamdiu et Roth (blessés).

Coups de coin: 5-5 (3-3).

Avertissements: Kritz (12e, jeu dur), Mahamid (15e, jeu dur) et Samandjeu (94e, faute).

Football news:

Koke: Der Sieg gegen Liverpool hat uns gut beeinflusst. Es ist nicht einfach, zweimal den Europameister und den a-Ligisten zu schlagen
Giovane Elber: Lewandowski ist jetzt besser als Messi. Lionel ist ein Genie, aber in diesem Jahr ist Robert unerreichbar
In Minsk verhaftet Leiter der belarussischen Tribüne. Max, wir beide
Karl-Heinz Rummenigge: bei der FIFA wird ernsthaft über die Vergabe des Goldenen Balls nachgedacht. Ich will, dass Lewandowski gewinnt
Ein Barça-Spieler aus der Vorsaison hat sich mit dem Coronavirus infiziert
Malinowski hat sich in Italien zurechtgefunden: nach der Quarantäne erzielte er Lazio und Juve, vor Mertens, Higuain und De Ligt in der Rangliste der besten Spieler der Serie A
City ist bereit, Coulibaly einen Vertrag über 5 Jahre mit einem Gehalt von 10 Millionen Euro zu geben. Napoli will dafür 80 Millionen Euro.Manchester City arbeitet an einem Transfer von Verteidiger Kalido Coulibaly von Napoli