Switzerland

Le président veut faire gagner son avion à la tombola

En décembre 2018, le président mexicain Andrés Manuel López Obrador annonçait la mise en vente de son avion présidentiel, dont la valeur était estimée à 220 millions d'euros.

Selon le «Guardian», le président, qui utilise des vols commerciaux depuis le début de son mandat, refuse en effet d'utiliser l'appareil acquis par son prédécesseur Enrique Peña Nieto, le considérant comme un luxe inutile dans un pays où la moitié de la population vit sous le seuil de pauvreté. Mais le Boeing Dreamliner 787, bien qu'aujourd'hui estimé à 117 millions d'euros, n'a toujours pas trouvé preneur.

(Andrés Manuel López Obrador est visiblement déterminé à vendre l'avion présidentiel. Crédit: AFP)

Six millions de billets

Pour s'en débarrasser et ainsi renflouer les caisses de l'Etat, Andrés Manuel López Obrador a donc proposé plusieurs l'idées, dont l'une consiste à le faire gagner à la tombola. Le président envisage ainsi d'organiser la vente de six millions de billets à 500 pesos/pièce (environ 26 francs), proposant même de couvrir les frais de fonctionnement de l'appareil pendant la première année si le vainqueur n'en avait pas les moyens.

Une initiative qui a a beaucoup fait réagir sur les réseaux sociaux, où le #SiMeGanoElAvion (Si je gagne l'avion) s'est rapidement répandu.

Et si la tombola venait à échouer, Andrés Manuel López Obrador a soumis d'autres idées telles que louer l'avion à l'heure, le vendre en actions à un groupe d'investisseurs ou encore l'échanger contre du matériel médical.

J.Z