Switzerland

Le meilleur des blogs: Pascal Holenweg: Les besoins, les moyens, l'impôt... et les budgets

Nouvelle édition de notre revue des blogs publiés sur le forum blog.tdg.ch de la Tribune de Genève et dans notre Webzine. Pour consulter les blogs cités, cliquez sur leur titre. Les blogueurs apprécient les commentaires. Merci d'être concis, courtois, pertinents et de signer votre envoi. Les blogs sont publiés sous la seule responsabilité de leur auteur. Pour retrouver les blogs, sélectionnez la rubrique OPINION! Pour créer un blog, faites acte de candidature à [email protected].

Pascal Holenweg: Les besoins, les moyens, l'impôt... et les budgets

(...) "La question de la redistribution est redevenue au premier plan", signale le politologue Gilles Finchelstein. Et cette question contient, forcément, celle de la fiscalité. "L'injustice fiscale est le processus par lequel, alors que les inégalités augmentent, le système fiscal devient de moins en moins distributif" résume Gabriel Zucman. La fiscalité, en effet, n'est pas un instrument d'extraction de ressources financières, mais un système de redistribution des ressources existantes, et d'affectation de ressources à des investissements ou des dépenses de fonctionnement qui concrétisent des choix politiques. En période de crise sociale, elle permet d'investir dans la lutte contre la pauvreté. En période de crise environnementale, elle devrait permettre d'investir dans la création d'une économie respectueuse de l'environnement -voire restauratrice des environnements détruits. En période de crises sociale et environnementale conjuguées, elle doit financer le renforcement des secteurs publics essentiels (l'éducation, la santé, l'énergie). Socialement, ceux (personnes ou entreprises) qui gagnent le plus doivent contribuer le plus. Environnementalement, ceux qui polluent le plus doivent contribuer le plus. Voter OUI à l'initiative "Zéro Pertes", accepter, en nos temps de crise, d'augmenter un peu la pression fiscale directe, introduire la progressivité de l'impôt pour les entreprises (l'impôt sur le bénéfice et le capital est encore à taux fixe), c'est réaffirmer les deux fonctions de l'impôt (...)

Pierre Kunz: La Suisse, pays d'inégalités et de pauvreté ?

(...) Une étude de l’Université de Genève (cf. Campus de septembre 2020) vient de paraître à point nommé pour mettre en évidence la réalité helvétique en matière d’égalité et de pauvreté. On y lit que, par comparaison avec les 190 pays de la planète, 1) l’indice de développement humain, qui mesure l’ensemble des capabilités de développement des individus au sein d’une société, place la suisse au deuxième rang mondial derrière la Norvège ; 2) le coefficient de Gini, qui mesure l’inégalité des revenus, de le consommation et de la richesse au sein d’une société, montre que la Suisse fait partie des 15 pays les moins inégalitaires ; 3) selon les critères du « World Happiness Report », publié chaque année par l’ONU, à savoir selon le degré de bonheur perçu par les citoyens, la Suisse est sixième d’un classement emmené par les pays nordiques ; 4) le PIB par habitant, qui mesure l’efficacité de l’économie, montre que la Suisse se situe au deuxième rang derrière le Luxembourg. (...)

----------

Tous les jours une nouvelle revue des blogs hébergée par @tdg.ch. Les blogs sont publiés sous la responsabilité de leur auteur. Ils n'engagent pas la rédaction de la Tribune.

----------

Philippe Meyer: Taxe sur le transport aérien

Le ministre délégué aux Transports ne mâche pas ses mots. L’instauration d’une taxe sur le transport aérien aurait des conséquences absolument délétères avec des conséquences sociales représentant la destruction à terme d’environ 120’000 à 150’000 emplois. (...) Il reste quelques jours aux Chambres fédérales pour revoir leur copie et tenir compte des réalités du terrain : le secteur aéronautique traverse la plus grave crise de son histoire ; des drames humains se trament quotidiennement. Nos parlementaires doivent redescendre sur terre au plus vite et corriger cette loi, baroque, sur le CO2… Il y a urgence sociale !

Claude Bonard: Un bon bouquin, le meilleur remède contre la Covid-19 !

La lecture d'un bon bouquin est l'un des meilleurs remèdes contre les effets néfastes de la Covid-19. A ce propos, savez-vous quelle est l'origine du mot bouquin ? Les musiciens qui aiment la musique médiévale vous diront que c'est un instrument utilisé à la fin du Moyen-Age appelé cornet à bouquin Les amoureux de la nature vous diront que c'est un lièvre mâle ou un vieux bouc. Plus simplement, ce mot vient du néerlandais boeckijn, diminutif de boec, ce qui a donné "Buch" en allemand et "book" en anglais. Boek vient du germanique "bokiz", le hêtre, bois dans lequel était gravées les runes. A noter que le mot est apparu au XVème siècle en France sous la forme "boucquain" (vieux livre dont on ne fait que peu de cas). Au fil des années, le mot est devenu moins péjoratif.

Pierre Nicollier: L'accès au SSEJ est-il réservé à une élite?

Le 19 mai 2018 est entrée en vigueur la loi sur l’enfance et la jeunesse (LEJ ; J 6 01). Malheureusement, quelques mois après son entrée en vigueur, la sonnette d’alarme est tirée par des institutions privées prenant en charge des enfants hors cadre, leur permettant de poursuivre une scolarité grâce à un accompagnement spécifique, souvent sur recommandation du DIP. Une des conséquences de cette loi est une perte d’accès au SSEJ pour ces institutions scolaires. Malheureusement, les compétences du SSEJ ne trouvent pas d’équivalent dans le privé et la loi n’atteint ainsi plus son objectif de promouvoir la santé pour tous les enfants du canton. (...)

John Goetelen: YAB, prophète de l’extinction de l’humanité

(...) La Terre vue du Ciel a connu un grand succès. L’hélico et le pétrole sont les ressources indispensables de tout écolo bien en cour. Les images sont si esthétiques qu’on se demande de quoi souffre la Terre. Au fond, Yann Arthus-Bertrand, ou YAB, est un grand narcissique qui ne rêve que d’associer son nom et son regard à ceux des sauveurs de l’humanité. On connaît le crédo du photographe: l’humanité va disparaître. Il est même précis: ses petits-enfants vont mourir. Ce qui laisse, quoi? – deux générations. Allez, mettons en l’an 2100. C’est l’horizon indépassable de la terreur écolo. Dans une interview à LCI dimanche 20 septembre, il revenait sur le sujet avec ce même crédo: la 6ème extinction de masse est en cours et l’humanité va y passer. Extinction, piège à cons. (...)

Pascal Décaillet: Dégueulasse

Hallucinant ! Après avoir brutalement, unilatéralement, quasiment d'une heure à l'autre, fermé toutes les discothèques de Genève, voilà que le Canton "vient en aide au monde de la nuit" ! Illustration parfaite de la totale cacophonie dans laquelle sont prises, à Genève, les décisions en rapport avec la crise sanitaire. On utilise des procédés de couvre-feu pour interdire, sur le champ, à un secteur d'activité économique d'agir, comme on l'a fait ce printemps un peu partout. Et puis, en bons Samaritains, on arrive avec la pharmacie de secours. Sauf que ladite pharmacie, qui va la payer ? Réponse : les contribuables, of course ! Les classes moyennes, déjà saignées comme jamais ! (...)

David Frenkel: Contrairement au coronavirus, plaie d'argent n'est pas mortelle !

(...) Personne ne désire fermer boutique. Et surtout souvenons-nous de ces deux adages : « Plaie d'argent n'est pas mortelle », et « tant qu’il y a de la vie, il y a de l’espoir » . Quant aux contribuables, s'ils servaient de vache à lait rien que pour éponger les pertes des patrons de discothèque, cela irait encore, mais aussi servent-ils de vache à lait pour bien d'autres dépenses que l'on pourrait contester. Sachons donc raison garder. Voici trois témoignages de jeunes personnes frappées de plein fouet par le coronavirus dans un pays nommé Israël, dont les autorités peinent à faire respecter les mesures sanitaires, confrontées qu’elles sont à une vague de contestation. (...)

Patricia Aline: En attendant Kippour...confiné...

(...) La situation a échappé depuis longtemps au gouvernement et principalement à son premier ministre, que tous accuse - à gauche comme à droite *- d'avoir l'esprit ailleurs. Pour moi, c'est qu'une partie de l'iceberg. Les gens commencent à s'accuser mutuellement de la propagation du virus, pour les uns c'est: - les gauchistes (mot fourrent tout, qui inclut tout ceux qui ne pense pas "bibi is the best" ) évidement les manifestations sont pointées du doigt, alors qu'aucun chiffre ne les corrobore. - Bennett pointe du doigt le Premier ministre, lui qui espère tant...le devenir… - les religieux ....qui représentent quand même plus de 35 % des personnes décédées pour une population de 16%, et j'ai déjà exposé les faits, qui font que les religieux sont plus exposés - du fait de la promiscuité, comme pour les population arabes. (...)

Football news:

Hans-Dieter Flick: ich Hoffe, Alaba unterschreibt bei den Bayern. Bayern-Trainer Hans-Dieter Flick hat sich über die vertragslage von Verteidiger David Alaba geäußert
Diego Maradona: Messi hat Barça alles gegeben, an die Spitze geführt. Der Ehemalige Argentinische Fußball-Nationalspieler Diego Maradona teilte mit, dass Lionel Messi den FC Barcelona verlassen wollte
Federico Chiesa: ich Hoffe, bei Juve seine Spuren zu hinterlassen. Wir werden gute Ergebnisse erzielen
Benfica-Trainer: ich will nicht, dass wir wie das aktuelle Barcelona Aussehen, es hat nichts
Guardiola über Rückkehr zu Barça: ich bin glücklich in Manchester City. Ich hoffe, dass ich hier bleibe
Fabinho wird wegen einer Verletzung nicht gegen West Ham spielen
Ronald kouman: Maradona war der beste seiner Zeit. Jetzt Sprach der beste Messi-Trainer des FC Barcelona, Ronald kouman, über den legendären argentinischen Fußballer Diego Maradona, der heute 60 Jahre alt wird