Switzerland

Le Journal des Brandons digitalise un millier de pages

Pour une bonne partie des Broyards, le week-end s’annonce festif et animé avec l’organisation de la 125e édition des Brandons de Payerne. Pour ceux que l’ambiance carnavalesque passionne moins, mais qui s’intéressent à l’histoire régionale, le «Journal des Brandons» proposera plus de quinze heures de lecture, dès ce samedi 29 février, à 9h, l’heure où l’édition 2020 du canard satirique sera mise en vente. L’intégralité des éditions publiées de 1895 à 2003 sera mise à disposition sur le site du journal, annoncent les Mours de la rédaction.

Alors que des traces de fête carnavalesque sont historiquement établies depuis le Moyen Âge, les Brandons ne célèbrent que leurs 125 ans en 2020, car «c’est en 1895 que fut publiée la première édition du «Journal des Brandons de Payerne» avec pour titre «Le Porc-épic», signalent les scribouillards. Depuis, le titre de la publication change chaque année en fonction de l’actualité et du vocabulaire locaux.

Chaque édition regorge d’anecdotes sur la vie de Payerne et de sa région au fil des ans, notent les rédacteurs anonymes, qui ajoutent: «Nous avons décidé de pérenniser et de valoriser ce patrimoine en le numérisant en collaboration avec la Bibliothèque nationale suisse.» Sans que les plumiers ne dévoilent le nom de l’édition 2020, ils annoncent ainsi mettre en ligne quelque 1099 pages, soit plus de quinze heures de lecture. Les éditions suivantes seront mises en ligne au fil des ans.

Quant à la 125e publication du périodique de 48 pages, elle contiendra un cahier spécial anniversaire de huit pages, qui dévoilera notamment le nom du Grand Mour et des 12 Mours de la rédaction. «De cette manière, nous espérons pouvoir recruter plus facilement des successeurs à même de perpétuer cette tradition», signalent les rédacteurs anonymes. Mardi, nous avons cherché à confirmer cette nouvelle, malheureusement sans succès. Le voile sera levé samedi matin.S.G.

journaldesbrandons.ch