Switzerland

Le jour où Hoffenheim a laissé filer Erling Haaland

Depuis qu'il est arrivé à Dortmund en provenance du Red Bull Salzbourg, le jeune Norvégien Erling Haaland (19 ans) a crevé l'écran. Aligné à cinq reprises par Lucien Favre, il a en effet déjà inscrit huit buts! Et s'il y a un endroit d'Allemagne où l'on doit se mordre les doigts, c'est bien du côté de Hoffenheim.

Le TSG Hoffenheim a en effet repéré la pépite norvégienne très tôt, alors qu'il n'avait pas 16 ans et qu'il jouait dans son pays pour le Bryne FK. Invité par le club du Bade-Wurtemberg à participer à une semaine d'essai dans son académie, en 2016, Haaland a a été particulièrement convainquant, notamment durant les séances de shoots. «Ce jeune-là, il va déchirer les filets», ont même dit certains entraîneurs du club, selon «Sport-Bild».

Sa valeur marchande a pris l'ascenseur

Les dirigeants de Hoffenheim étaient prêts à lui faire signer un contrat pro dès le jour de ses 16 ans (les transferts internationaux sont interdits en dessous de cet âge). Mais le transfert ne s'est jamais fait, les deux parties n'ayant pas pu se mettre d'accord au niveau financier.

Le club allemand n'entendait pas lui offrir un salaire mensuel dépassant les 2000 euros, alors que le jeune attaquant exigeait - déjà - d'être payé 5000 euros par mois. Les négociations ont donc été rompues, et Erling Haaland s'en est retourné au pays.

Depuis, les événements se sont précipités. Il a rejoint Molde FK pour 100'000 euros en 2017, puis Red Bull Salzbourg pour 8 millions en janvier 2019, avant d'être transféré à Dortmund pour 20 millions en début d'année. En parallèle, sa valeur marchande a pris l'ascenseur: selon transfermarkt.de, elle atteint aujourd'hui la somme de 60 millions d'euros!

De quoi faire regretter aux dirigeants du TSG Hoffenheim de ne pas avoir consenti à un effort financier il y a quatre ans...

R. Ty