Switzerland

Le document de la CIA qui vise Kaspar Villiger

Dans un document de la CIA en la possession de la rédaction de Tamedia et reproduit ici, il est indiqué noir sur blanc que Kaspar Villiger était «parfaitement au courant de l’influence américaine sur CryptoAG». On y évoque notamment une rencontre avec le conseiller national Georg Stucky (PLR/ZG) en mai 1994. Ce dernier siégeait alors au conseil d’administration de CryptoAG. Selon ce document, il était venu trouver le ministre de la Défense Villiger pour parler de la société. «Ah, toi tu es le type qui siège au conseil de cette boîte de la CIA», aurait par exemple lancé Kaspar Villiger.

L’ancien conseiller fédéral ne nie pas qu’il y ait pu avoir une rencontre avec son camarade de parti à propos de CryptoAG. «Je me souviens d’une réunion avec le conseiller national Stucky, comme il est d’usage et comme cela arrive toujours avec les parlementaires», écrit-il lorsqu’on lui pose la question.

Selon les souvenirs de l’ancien conseiller fédéral, cette réunion était peut-être liée à un rapport de la police fédérale qui, à l’époque, menait une enquête infructueuse sur CryptoAG. «Je n’ai reçu aucune information qui aurait pu m’alerter.»

L’ancien membre du conseil de CryptoAG Georg Stucky a 89ans aujourd’hui. Il ne serait pas en état de répondre à nos questions. À l’émission «Rundschau», il a cependant fait savoir ceci: «Je ne me souviens de rien de tel.»