Switzerland
This article was added by the user Ethan Davis. TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Le conseil de l’avocat: Trottinette ou planche à roulettes électrique?

Passer au contenu principal

Le conseil de l’avocatTrottinette ou planche à roulettes électrique?

OpinionPascal Rytz , avocat

Publié aujourd’hui à 16h38

Mon fils de 15 ans insiste pour que je lui achète une trottinette électrique mais je trouve cela dangereux, sauf s’il peut rouler sur les trottoirs, mais je ne sais pas si c’est permis. Je préférerais donc lui acheter une planche à roulettes électrique comme on en voit sur internet, mais certains disent que c’est carrément interdit. Quelles sont exactement les règles applicables en Suisse?

M. Genève

Il n’est pas toujours aisé pour tout un chacun de s’y retrouver dans la panoplie des ordonnances fédérales qui viennent préciser les règles de la loi sur la circulation routière.

Les trottinettes électriques font partie de la catégorie dite des cyclomoteurs légers, tout comme les vélos électriques lents, dont l’assistance au pédalage permet d’atteindre 25 km/h au maximum au sens de l’ordonnance concernant les exigences techniques requises pour les véhicules routiers.

En Suisse, la vitesse maximale autorisée pour une trottinette électrique est de 20 km/h. Il faut donc faire bien attention lors d’un achat par correspondance car certains modèles ne sont pas homologués pour circuler sur nos routes.

Les trottinettes électriques répondant aux critères précités n’ont pas besoin d’être immatriculées. Conformément à l’ordonnance sur les règles de la circulation routière, les conducteurs de trottinettes électriques doivent emprunter la route et, lorsque c’est possible, les pistes cyclables, mais en aucun cas les trottoirs. Ils doivent ainsi respecter les mêmes règles que les conducteurs de vélos. Le port d’un casque leur est fortement recommandé, mais n’est pas obligatoire.

Il faut encore savoir que la conduite d’une trottinette électrique n’est autorisée qu’à partir de l’âge de 14 ans; un permis de conduire pour cyclomoteur (catégorie M) – qui comprend notamment un examen théorique sur les règles de la circulation – est indispensable pour les adolescents de moins de 16 ans. Au-delà de cet âge, la conduite est autorisée sans permis selon les articles 5 et 6 de l’ordonnance réglant l’admission à la circulation routière.

En revanche et à ce jour, la circulation sur la voie publique suisse est totalement interdite aux planches à roulettes électriques, tout comme aux hoverboards (ou smartwheels) et aux monocycles électriques, même sur les trottoirs ou dans les zones piétonnes. Ces engins ne peuvent donc en réalité être utilisés que dans des espaces privés.

Une question? Adressez-la à [email protected] et retrouvez les chroniques déjà parues sur www.tdg.ch et www.espace.legal

Vous avez trouvé une erreur? Merci de nous la signaler.