Switzerland

Le 20 Heures de LCI: L’éventuel retour de Darius à l’antenne repoussé

Selon le journal «Le Parisien», la décision du retour de Darius Rochebin sur LCI ne sera pas prise avant avril. L’enquête externe de la SSR prend plus de temps que prévu.

Le retour éventuel de Darius Rochebin ne sera pas décidé avant avril, selon «Le Parisien».

Le retour éventuel de Darius Rochebin ne sera pas décidé avant avril, selon «Le Parisien».

Keystone/Jean-Christophe Bott

Retour à l’antenne ou arrêt définitif? Le sort de Darius Rochebin n’est toujours pas connu et il ne le sera pas avant avril. En attendant, c’est toujours Elizabeth Martichoux qui le remplace.

Le présentateur de LCI n’est plus apparu à l’antenne depuis octobre, lors de la sortie de l’enquête du journal «Le Temps», qui relevait des accusations de harcèlement sexuel à la RTS. Et il ne risque pas d’être à nouveau à l’antenne avant avril, écrit le journal «Le Parisien» dans un article sorti mardi.

LCI n’a de son côté pas confirmé de nouvelles dates.

Enquête plus longue

Comme le rappelle «Le Parisien», le patron de l’information du groupe TF1 Thierry Thuillier annonçait une décision «vers fin février ou début mars». Mais cette date a été annoncée en lien avec «les conclusions d’une enquête externe commandée par la Société Suisse de Radiodiffusion (SSR) et qui vise également d’autres cadres», précise le journal.

Les experts chargés de l’enquête ont besoin de plus de temps et leur rapport sortira finalement à la mi-avril. Selon «Le Parisien», le sort du présentateur du «20 Heures de Darius Rochebin» ne sera donc pas encore connu avant cette nouvelle date.

Darius toujours présent

Le quotidien français a également révélé que Darius Rochebin continuait de se rendre à LCI: «Il prépare des interviews à venir, détaille un proche au journal. Il est serein.» Il aurait également été aperçu «déjeunant seul, à la cantine du groupe TF1.»

L’ancien présentateur phare de la RTS a d’ailleurs porté plainte contre «Le Temps» pour diffamation.

Lors des premières annonces de Thierry Thuillier, qui parlait d’une décision «d’ici fin janvier», des personnes à l’interne exprimaient leur mécontentement: «On essaie de nous faire passer la pilule avec des fausses concertations, mais on n’a vraiment pas besoin du retour de Darius, rapportait un rédacteur en chef. C’est même grotesque. Et surtout, ce n’est pas bon pour l’image de la chaîne», peut-on encore lire dans «Le Parisien».

Finalement, «un visage de l’antenne» ajoutait également: «Je n’aimerais pas être à la place de la direction. Soit, ils écartent Darius et c’est une injustice. Soit, ils le gardent, et c’est un vrai problème. Que les accusations soient des calomnies ou la vérité, ça laisse forcément des traces».

Football news:

Gianni Infantino: Die FIFA lehnt die Gründung der Super League kategorisch ab. Wir müssen das Modell des europäischen Fußballs schützen
Ich bin nicht für Niederlagen hier. Vier Entlassungen von José-in Bildern
Neville über Klopps Worte: Er kann nicht sagen, was er will. Die Besitzer warfen ihn unter den Bus, er hasst jedes Detail der Super League mehr als ich
Perez über die Super League: Es war nicht schwer, Laporte zu überzeugen. Der Präsident von Real Madrid und Präsident der potenziellen Super League, Florentino Pérez, sagte, wie er den designierten Präsidenten des FC Barcelona, Joan Laporte, über die Super League beeinflusst hat
Perez über die Super League: Wenn wir uns mit der UEFA einigen, fangen wir im August an. Wir können nicht ein Jahr warten
Cassano über die Super League: Wir müssen Juventus, AC Mailand und Inter Mailand aus der Serie A. Lassen Sie spielen in ihrer eigenen Liga, sehen
Primitive Farbverläufe, Buchstaben mit einem Strich und ein Stoppzeichen - so sieht das Design der Super League aus